Quand Donald Trump suggère des injections d’eau de Javel pour traiter le coronavirus

Quand Donald Trump suggère des injections d’eau de Javel pour traiter le coronavirus
Entre désinfectants et rayons UV, Donald Trump propose des méthodes très particulières face à l'épidémie.

Il y a seulement quelques semaines, Donald Trump était parmi les plus fervents défenseurs de la chloroquine du professeur Raoult. Mais alors que de nouvelles études pointent les limites et même les dangers potentiels de ce traitement, le président américain a suggéré de nouvelles méthodes face à l’épidémie. Des solutions qui ont provoqué un tollé dans la communauté scientifique.

Donald Trump scandalise les médecins

Ce jeudi 23 avril, lors de son briefing quotidien, Donald Trump a donc eu l’idée de suggérer de nouvelles méthodes pour soigner les patients touchés par le coronavirus. Lui qui est si habitué à critiquer les médias, a une nouvelle fois choqué l’Amérique.

Le président américain a commencé par présenter une étude mettant en avant la faiblesse du coronavirus face à une atmosphère chaude et humide ou encore lorsqu’il est soumis aux rayons du soleil. Une analyse scientifique qui a inspiré un traitement très particulier à Donald Trump, comme le relaie Le Parisien

Imaginons qu’on traite le corps avec beaucoup d’ultraviolets, ou une forte lumière. Supposons qu’on amène cette lumière à l’intérieur du corps.

Mais, visiblement inspiré par cette première théorie, il ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Si sa première idée peut sembler farfelue, la seconde est bien plus dangereuse.

Je vois que le désinfectant élimine le virus en une minute. Une minute ! Et y a-t-il un moyen de faire quelque chose, par une injection à l’intérieur ou presque, un nettoyage ? Parce que vous voyez qu’il pénètre dans les poumons et qu’il y fait un énorme effet, il serait donc intéressant de vérifier cela. Il faudra faire appel à des médecins, mais cela me semble intéressant.

Très concrètement, Donald Trump suggère donc d’injecter de l’eau de javel dans les poumons. Une proposition face à laquelle le docteur Birx, qui conseille le président américain depuis le début de l’épidémie, s’est montrée pour le moins circonspecte. C’est notamment ce que l’on peut voir sur les images ci-dessous.

Depuis, plusieurs médecins ont aussi réagi sur les réseaux sociaux pour éviter que des personnes inquiètes ne boivent de l’eau de Javel. La consommation de ce produit peut en effet provoquer de graves brûlures et même mener à la mort.

Mais au final, c’est sans doute Donald Trump qui résume lui-même le mieux sa pensée.

Peut-être qu’on peut, peut-être qu’on ne peut pas. Je ne sais pas. Je ne suis pas docteur.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :