Didier Raoult : le professeur à l’origine d’une nouvelle provocation

Didier Raoult : le professeur à l’origine d’une nouvelle provocation
Didier Raoult continue sur sa lancée des dernières semaines mais il s'en prend cette fois directement aux médias.

Le médecin Didier Raoult est toujours persuadé d’avoir raison sur le traitement à la chloroquine. Alors que de nombreuses études ont désormais démontré que son médicament n’aurait pas d’effet miracle face au coronavirus, Didier Raoult estime que la faute en incombe aux médias. Explications.

Didier Raoult défend YouTube contre les médias

Faut-il y voir une sorte d’hommage à Donald Trump ? Le président américain a largement embrassé par le passé la chloroquine, y voyant une solution face à l’épidémie. Mais celui qui a aussi défendu les mérites de l’eau de javel est surtout un ardent critique des médias. Il n’hésite ainsi jamais à les qualifier de « fake news ».

Une rhétorique que Didier Raoult semble désormais vouloir embrasser. Récemment critiqué par un proche d’Emmanuel Macron, le scientifique marseillais a décidé d’attaquer les médias. Il a ainsi affirmé que :

Les informations sont de meilleure qualité sur Youtube que dans les médias traditionnels.

Une affirmation qui illustre la fracture actuelle. Alors que ses fans sont nombreux et n’hésitent pas à afficher leur soutien de façon parfois extrême, ses propos notamment sur la disparition de l’épidémie sont pris avec des pincettes par les médias.

Interrogé par I24 News, Didier Raoult s’attribue donc le rôle de « rival incontrôlable concernant la clarté et la réalité de l’information » face aux médias. Dans son esprit, les médias ne relaient « pas plus d’informations exactes » que les réseaux sociaux. Des propos qui devraient faire plaisir à ses fans.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :