Jazz Correia au plus mal : Son nouveau-né London Sky ne parvient pas à respirer seul

Jazz Correia au plus mal : Son nouveau-né London Sky ne parvient pas à respirer seul
Alors qu'ils se faisaient une joie d'accueillir leur troisième enfant, Jazz Correia et Laurent vivent des jours éprouvants depuis la naissance de leur deuxième fils. Le nouveau-né est malheureusement venu au monde avec de graves problèmes respiratoires.

Il y a quelques jours, Jazz Correia mettait au monde son troisième enfant. Au terme d’une grossesse qui a été longtemps dissimulée, le petit London Sky a vu le jour à Dubaï le 8 décembre dernier, dans la matinée. Mais alors que cette naissance n’aurait dû procurer que d’intenses moments des joie aux jeunes parents, Jazz et Laurent sont pour le moment très inquiets concernant la santé de leur nouveau-né.

 Jazz et Laurent Correia
Jazz et Laurent Correia @ Instagram

Peu après sa naissance, l’état de santé de London s’est en effet rapidement dégradé. Le bébé est né avec du fluide dans les deux poumons, ce qui lui a provoqué un « trou d’air », en plus d’une infection. London est actuellement en soins intensifs, où les médecins mettent tout en œuvre pour le tirer d’affaire.

« J’ai énormément pleuré »

Ce samedi 11 décembre, Jazz a donné des nouvelles de son fils sur Instagram. Et elles ne sont hélas pas vraiment bonnes. Après avoir posté une photo du berceau de London à l’hôpital, la mère de famille a expliqué à ses abonnés :

Ce matin, j’ai attendu tellement longtemps, jusqu’à 9h30, de voir le médecin. Et j’ai tellement pleuré aujourd’hui. Ils voulaient essayer de lui enlever l’oxygène pour voir s’il arrivait à respirer de lui-même mais il n’y arrive toujours pas. J’ai énormément pleuré.

Se sentant impuissante et désemparée, Jazz a confié qu’elle ne pourra pas tenir une promesse faite à sa fille, Chelsea, l’aînée de la fratrie :

Demain, ma fille de 4 ans, je lui avais promis que son petit frère London serait présent, c’est dur. Dans ma tête, on allait tous être ensemble…

A-t-elle déclaré avant de fondre en larmes. Celle qui a été bannie du réseau Snapchat a ensuite avoué pleurer « au moins dix fois par jour », dépassée par une situation sur laquelle elle n’a aucun contrôle.

Heureusement, le personnel soignant a autorisé Jazz à sortir son bébé de la couveuse et à le tenir dans ses bras quelques minutes :

5 minutes de câlins avec mon bébé m’ont redonné beaucoup trop de force. Pleurer de joie, c’est le vrai bonheur. Mon cœur de maman souffre mais mon fils est un battant. Merci pour vos prières.

Jazz Correia et ses enfants, Chelsea et Cayden
Jazz Correia et ses enfants, Chelsea et Cayden @ Instagram

Une période éprouvante

Ces dernières semaines ont été plutôt compliquées pour les Correia. Alors qu’ils ont vu leurs comptes Snapchat définitivement suspendus, Jazz et Laurent se sont dit par la suite victimes de revenge porn. Le père de famille aurait été contacté par un maître-chanteur qui lui réclamait une grosse somme d’argent s’il ne voulait pas voir mise en ligne une sextape de Jazz.

Une histoire qui a grandement agité les réseaux sociaux. Et a été à l’origine des rumeurs les plus folles, que Jazz a par la suite rapidement démenties.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :