Virginia Giuffre « effrayée » par le prince Andrew : Nouveau témoignage glaçant dans l’affaire de viol

Virginia Giuffre « effrayée » par le prince Andrew : Nouveau témoignage glaçant dans l’affaire de viol
Le prince Andrew est plus que jamais au coeur d'un scandale. Le fils de la reine Elizabeth est accusé d'agressions sexuelles dans l'affaire Jeffrey Epstein. Aujourd'hui, l'ex de sa victime présumée témoigne. Et c'est terrifiant.

L’année commence en fanfare pour le fils de la reine Elizabeth II, le prince Andrew. En effet, un nouveau témoignage vient l’accabler dans l’affaire d’agression sexuelle dont il fait l’objet. C’est un récit sordide qu’a livré Anthony Figueroa, l’ex compagnon de Virginia Giuffre, au Sunday Mirror, le 1er janvier 2022.

Un témoignage accablant

Pour rappel, le prince Andrew est accusé d’avoir abusé de Virginia Giuffre lors de parties fines organisées chez Jeffrey Epstein. Des faits qu’il nie depuis 2019. Mais le témoigne d’Anthony Figueroa – qui a côtoyé Virginia alors qu’elle était âgée de 17 ans – est glaçant. La jeune fille lui aurait confié être « effrayée » par Jeffrey Epstein et le prince Andrew.

Il explique :

Je me souviens de la première fois où Virginia l’a mentionné en 2001. Elle savait qu’elle le rencontrerait et a dit qu’elle savait ce qu’ils voulaient qu’elle fasse avec lui et qu’elle ne voulait pas le faire.

Le prince Andrew incapable de se défendre

Il poursuit :

Être un membre de la famille royale ne fait aucune différence. Le prince Andrew doit faire face à l’affaire.

Le Prince Andrew a rencontré Virginia Giuffre en 2001 en compagnie de Jeffrey Epstein et de Ghislaine Maxwell, la compagne de ce dernier.

Prince Andrew accusé d'agression sexuelle : l'ex de la victime présumée sort du silence et accable le fils de la Reine
Le Prince Andrew en compagnie de Virginia Giuffre et Ghislaine Maxwell.
Crédit @Bestimage

Jeffrey Epstein s’est suicidé dans sa cellule, en prison, en 2019. En revanche, son ancienne compagne, Ghislaine Maxwell, a été reconnue coupable par le tribunal de New York de trafic de jeunes filles mineures entre 1994 et 2004. Elle aurait fourni ces mineures à Jeffrey Epstein et ses amis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Duke of York (@hrhthedukeofyork)

Depuis plusieurs mois, les avocats du prince Andrew essayent de lui construire une défense qui tienne la route. Des avocats qui sont payés par la reine Elizabeth II. Cette histoire la met bien dans l’embarras car les avocats de son fils font passer la victime pour une profiteuse. Une ligne de défense pas très classe qui laisse perplexe. Pour le moment, le prince Andrew nie les faits depuis deux ans, mais n’apporte aucune preuve de son innocence.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :