Prince Philip hospitalisé : Elizabeth II prête à abdiquer s’il venait à disparaître ?

Prince Philip hospitalisé : Elizabeth II prête à abdiquer s’il venait à disparaître ?
Voir le diaporama
1 Photos
prince-philip-hospitalise-elizabeth-ii-prete-a-abdiquer-s-il-venait-a-disparaitre
Prince Philip hospitalisé : Elizabeth II prête à abdiquer s’il venait à disparaître ?
prince-philip-hospitalise-elizabeth-ii-prete-a-abdiquer-s-il-venait-a-disparaitre

Elizabeth II et Prince Philip @ PA/Steve Parsons

Alors que le prince Philip vient tout juste de subir une opération du cœur, il se murmure qu'Elisabeth II pourrait bien renoncer au trône si son époux venait à disparaître.

Cela fait maintenant près de trois semaines que le prince Philip est hospitalisé à la suite de problèmes cardiaques. Après avoir été d’abord admis au King Edward VII Hospital de Londres, le duc d’Édimbourg a été transféré ce lundi 1er mars à l’hôpital St Bartholomew’s.

Victime d’une infection, le prince consort de 99 ans a aussi été examiné par des cardiologues. Ces derniers ont jugé nécessaire une intervention chirurgicale. Si l’opération a été un succès, comme l’a rapporté le service de presse de Buckingham Palace, la reine ne peut toutefois s’empêcher de se faire du souci pour son époux.

Elizabeth II et Prince Philip
Elizabeth II et Prince Philip @ PA/Steve Parsons

Elizabeth II inquiète pour son mari

Meilleure représentante du légendaire flegme britannique, Elizabeth II n’est pas du genre à laisser transparaître ses émotions. Cependant, cette situation la préoccupe beaucoup. D’autant plus qu’elle ne peut rendre visite au prince Philip, à cause des restrictions sanitaires. Aussi, c’est de manière subtile, via des communiqués sur les réseaux sociaux, qu’elle fait savoir qu’elle ne l’oublie pas.

Le prince consort n’a pour le moment reçu que la visite du prince Charles, qui s’est entretenu un long moment avec son père au sujet de l’avenir de la monarchie. Cette dernière, déjà fortement ébranlée par le départ du prince Harry et Meghan Markle, pourrait d’ailleurs de nouveau être déstabilisée si le prince Philip venait à disparaître.

La reine prête à abdiquer ?

Selon Clive Irving, auteur et spécialiste de la famille royale, la reine serait « très préoccupée » par l’état de santé de son mari. Et il se pourrait bien que la disparition de celui-ci entraîne l’abdication d’Elizabeth II. L’auteur a ajouté auprès du Mirror que le prince Philip « est très important » dans la vie de la monarque et se demande « si elle pourrait continuer s’il meurt » :

Elle est au-dessus de tout cela, elle est en sécurité dans sa bulle. Quoi qu’il en soit, personne ne blâmera la reine.

Clive Irving a également supposé :

Je soupçonne que c’est comme ça qu’elle le veut. Si le monarque n’est pas touché, la monarchie suivra.

Il faut dire que Clive Irving n’a aucune envie qu’Elizabeth II rende sa couronne et de lui voir lui succéder le prince Charles. Il ne s’est en effet pas montré tendre envers le prince de Galles, qu’il a qualifié de « crétin » et jugé « inapte » à régner.

En attendant, souhaitons une paisible convalescence au prince Philip ainsi qu’un prompt rétablissement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,