Meghan Markle : Les Windsor l’auraient fortement priée de cesser ses sorties médiatiques

Meghan Markle : Les Windsor l’auraient fortement priée de cesser ses sorties médiatiques
Dans une nouvelle biographie non-autorisée, on apprend que Meghan Markle aurait été victime de pressions de la part de sa belle-famille afin qu'elle prenne ses distances avec la presse. Découvrez-en plus ci dessous.

Un an après leur mariage, le prince Harry et Meghan Markle sont devenus parents pour la première fois. Meghan Markle a donné naissance à un petit garçon prénommé Archie le 6 mai 2019. Mais ce nouveau bonheur a été quelque peu entaché par la mauvaise entente qui régnait entre la duchesse de Sussex et la famille royale.

Le prince William, Meghan Markle et le prince Harry
Le prince William, Meghan Markle et le prince Harry @Dr

En effet, l’Américaine a eu beaucoup de mal à se plier au protocole royal et à se faire à sa nouvelle vie au Royaume-Uni. Aussi, en janvier 2020, c’est sans crier gare que le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur intention de renoncer à leurs engagements royaux et de s’établir aux États-Unis. Mais cette décision n’a pas été prise du jour au lendemain.

Les Sussex poussés au départ ?

Andrew Morton, auteur d’une biographie de Lady Diana, Her True Story, vient de rééditer son autre biographie, non-autorisée, de la duchesse de Sussex, Meghan Markle : A Hollywood Princess. Et on apprend au fil des pages que celle-ci aurait subi des pressions de la part de sa belle-famille, notamment après la naissance d’Archie.

Certains membres des Windsor lui auraient fortement suggéré de faire un « break » et de cesser de médiatiser constamment ses faits et gestes :

Nous n’avions de cesse de dire à la duchesse que son congé maternité n’en était vraiment pas un et qu’il fallait qu’elle ralentisse le rythme.

A rapporté une source de Buckingham Palace à Victoria Ward, chroniqueuse royale au Telegraph.

Un autre proche de la Couronne aurait également conseillé à Meghan Markle de se consacrer à ses travaux ménagers :

Désactivez votre cerveau. Profitez de Thanksgiving. Contentez-vous de faire des gâteaux.

Des remarques désagréables qui ont commencé à devenir un peu trop insistantes au goût du couple rebelle, qui annonçait fin 2019 faire un break de six semaines en Amérique.

Un aller simple

Finalement, le prince Harry et Meghan ont été loin de suivre les recommandations de leurs détracteurs. Après un séjour au Canada, ils se sont installés avec leur fils dans une somptueuse propriété en Californie. Et ils ont par la suite enchaîné les déclarations assassines à l’encontre de la famille royale, notamment le prince Harry.

Après l’interview qu’il a donnée à Oprah Winfrey avec son épouse, dans laquelle il a fustigé l’attitude des siens envers Meghan Markle, le fils cadet du prince Charles ne s’est pas arrêté là. Il a en effet grandement critiqué l’éducation qu’il a reçue et s’apprête à publier ses mémoires pour lesquelles il a touché une somme d’argent faramineuse. De quoi faire trembler Buckingham Palace.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :