Âgé de 71 ans, le Prince Charles serait-il prêt à céder le trône à son fils William ?

Âgé de 71 ans, le Prince Charles serait-il prêt à céder le trône à son fils William ?
Héritier de la Couronne britannique, le Prince Charles ne serait pas contre l'idée de la céder à son fils aîné, le Prince William. C'est du moins ce qu'affirment certains experts de la famille royale britannique, qui ont participé au documentaire "The Queen and Prince Charles : Mother and Son" (La Reine et Prince Charles : Mère et Fils).

À 94 ans, Elizabeth II est encore sur le trône britannique mais cela n’empêche pas certains médias du pays d’évoquer déjà sa succession. C’est naturellement le prince Charles qui remplacerait la monarque à la tête du royaume; le septuagénaire ayant été préparé toute sa vie à devenir le prochain roi d’Angleterre. Un destin royal tout tracé qui n’aurait en réalité jamais enchanté le Prince de Galles.

L’écrivaine Julie Montagu, vicomtesse Hinchingbrooke, est apparue dans le documentaire The Queen and Prince Charles : Mother and Son. Elle a déclaré que le fils aîné de la reine n’avait jamais eu envie de devenir roi.

Une couronne lourde à porter

L’écrivaine britannique Julie Montagu a expliqué qu’il avait toujours mal vécu la différence d’éducation entre lui et ses trois frères et sœurs :

Charles savait dès le début qu’il allait être le prochain roi. Il a été élevé pour et cela a été difficile. Alors que pour ses frères et sœurs, c’était beaucoup plus simple. Ils pouvaient se détendre, aller à l’école, avoir une enfance aussi normale que lorsque l’on fait partie de la famille royale.

Kate Nicholl, experte de la famille royale, a également confirmé ses propos pour le documentaire :

Il savait qu’il était différent. Ce sentiment de fardeau et de responsabilité reposait lourdement sur ses épaules à une époque où il était encore très jeune.

Selon un sondage publié en 2017 par The Sun, 51% des Britanniques préféreraient voir les Cambridge succéder à Elizabeth II plutôt que le duc et la duchesse de Cornouailles. Des résultats qui devraient conforter le Prince Charles dans son choix.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,