« Pays de merde » : Zlatan Ibrahimovic assume ses propos envers la France

« Pays de merde » : Zlatan Ibrahimovic assume ses propos envers la France
Le footballeur, Zlatan Ibrahimovic, avait eu un coup de colère il y a 6 ans contre notre pays. Dans une récente interview, il en remet une couche et n’est toujours pas tendre avec la France.

En 2012, le club du PSG réussi un gros coup en faisant signer un contrat de 3 ans au Suédois. Un transfert de 20 millions d’euros. Star du football européen, il symbolise la nouvelle ambition du club depuis son rachat par Qatar Sports Investments, sur le plan sportif aussi bien que médiatique. Zlatan Ibrahimovic devient alors la première icône du football moderne à mettre un pied dans le championnat de France depuis des décennies.

A la suite de cela, plusieurs stars ont aussi signé dans la capitale. Ainsi, Angel Di Maria, Edinson Cavani, Neymar ou encore, plus récemment Messi et Sergio Ramos sont venus défendre les couleurs parisiennes.

" Pays de merde " : Zlatan Ibrahimovic assume ses propos envers la France
Zlatan Ibrahimovic au PSG / @AFP

Zlatan Ibrahimovic maintient sa déclaration

A 40 ans, le scandinave continue maintenant de faire les beaux jours dans le club l’AC Milan. D’ailleurs, ils sont actuellement deuxième du championnat italien. Le footballeur reste tout aussi performant sur le terrain et tout aussi piquant pendant les interviews. Dernier exemple en date, le géant suédois est revenu sur l’épisode du « pays de merde » en parlant de la France. En effet, lors du match Bordeaux-PSG en 2015, il s’était lâché dans les vestiaires contre l’arbitre. En colère il avait alors critiqué l’arbitrage qui n’était pour lui, pas au niveau dans le championnat. Zlatan Ibrahimovic avait déclaré devant les caméras :

Ça fait quinze ans que je joue au foot et je n’ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. Le PSG ne devrait même pas être dans ce pays, nous sommes trop bons pour ce pays

A l’occasion de la sortie de son nouveau livre « Adrenaline », l’international s’est confié au quotidien italien Corriere della sera. Le buteur est alors revenu sur ses propos :

Marine Le Pen a demandé mon expulsion. Le lendemain, j’ai craint les réactions dans la rue. À la place les Français m’ont approché pour me féliciter: « Ibra, tu as raison, c’est vraiment un pays de merde

De plates excuses

Très vite, la polémique avait pris de l’ampleur et l’attaquant avait présenté ses excuses :

Je tenais à préciser que mes propos ne visaient ni la France ni les Français. J’ai parlé de football et non d’autre chose. J’ai perdu le match, et je l’accepte mais je n’accepte pas quand l’arbitre ne suit pas les règles. Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Je me suis exprimé sous le coup de l’énervement et tout le monde sait qu’à ce moment-là les mots peuvent dépasser la pensée. Je tiens à m’excuser si des personnes ont été offensées

Face à ses propos, Zlatan Ibrahimovic avait été sanctionné de quatre matchs de suspension. Toujours dans cet entretien accordé au journal italien, il évoque également l’avenir de Kylian Mbappé :

Je lui ai conseillé de quitter le PSG. Mbappé a besoin d’un environnement plus structuré, comme celui du Real Madrid

Puis il a conclu pour brouiller les pistes : « Mais ensuite j’ai dit au président du PSG de ne pas le vendre »

Alors l’international français écoutera-t-il les conseils de la star suédoise Zlatan Ibrahimovic ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :