Neymar : Au Brésil, le joueur du PSG fait encore parler de lui !

Neymar : Au Brésil, le joueur du PSG fait encore parler de lui !
Où qu'il se trouve, Neymar semble attirer les critiques. Le joueur brésilien ne fait pas vraiment d'efforts, il faut le reconnaître.

Il y a quelques semaines, Neymar a fui la France pour rentrer chez lui au Brésil. Un déplacement surtout causé par la peur de l’épidémie de coronavirus. Problème, si le petit génie du PSG a fait un don très généreux à l’UNICEF en cette période de crise, son manque de prudence et même son attitude désinvolte attirent les critiques.

Neymar critiqué pour son comportement

C’est l’Equipe qui revient sur le sujet ce mardi 7 avril alors que Neymar est confiné à Mangaratiba, où il possède une immense propriété de 10 000 m². Un endroit qu’il partage avec des proches mais aussi avec ses animaux, comme il l’a montré sur son compte Instagram en publiant une scène ubuesque dans laquelle on le voit jouer avec des chiens. Sans parler de cette autre publication dans laquelle il prend la pose, canette de Red Bull à la main.

View this post on Instagram

⚽️🐶🐶🐶

A post shared by ene10ta Érre 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

Bref, son comportement insouciant ne plaît pas vraiment. Surtout, il souffre de la comparaison avec Cristiano Ronaldo. L’attaquant portugais a ainsi lancé un challenge d’abdominaux pendant que Neymar fait la fête.

Un petit garçon qui fait souvent des bêtises, on va toujours l’accuser, même s’il fait quelque chose de bien. Chez Neymar, ça ne semble pas être de la provocation pure et dure, mais plus de l’insouciance : dans son monde à lui, il n’y a pas de soucis,

résume ainsi Élodie Bernascon, conseillère en communication, dans les colonnes du quotidien sportif. Des propos qui font écho à ceux de Vicente del Bosque, l’ancien sélectionneur de l’équipe d’Espagne, interrogé par le Mundo Deportivo.

C’est un garçon difficile. Pour moi, ce n’est pas un bon exemple. Sur le terrain, il essaie de tricher, il fait beaucoup semblant.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :