Affaire Kheira Hamraoui : Aminata Diallo mise en examen pour « violences aggravées »

Affaire Kheira Hamraoui : Aminata Diallo mise en examen pour « violences aggravées »
Près d'un an après l'agression de Kheira Hamraoui, son ancienne co-équipière, Amninata Diallo, vient d'être mise en examen pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs". Plus de détails dans cet article.

Souvenez-vous. Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui était victime d’une terrible agression, alors qu’elle rentrait en voiture avec Aminata Diallo d’un dîner avec l’équipe féminine du Paris Saint-Germain. Violemment extirpée du véhicule, la joueuse a ensuite été rouée de coups à l’aide d’une barre de fer, notamment au niveau des jambes.

Kheira-Hamaroui
Kheira Hamaroui @ AFP

Dès le début de l’enquête, les soupçons se sont portés sur Aminata Diallo. Car celle-ci n’a pas été violentée durant l’agression. D’autant plus qu’elle a ensuite été choisie pour remplacer sa co-équipière lors d’un match décisif. Mais après avoir été placée en garde à vue avec l’un de ses amis, Aminata Diallo a finalement été complètement écartée de la liste des suspects.

Une sombre histoire d’adultère ?

Les enquêteurs se sont alors lancés sur une autre piste. En effet, quelques jours après l’agression, il était révélé que Kheira Hamraoui entretenait une liaison adultérine avec l’ancien footballeur Éric Abidal, marié depuis près de 15 ans à Hayet, son amour de jeunesse et mère de ses cinq enfants. Bien que rien ne prouve que le couple Abidal ait commandité le passage à tabac de Kheira Hamraoui, les policiers se sont penchés sur cette option. Mais il semblerait qu’ils avaient vu juste dès le début.

Comme l’a révélé Le Parisien ce jeudi 15 septembre 2022, Aminata Diallo a été arrêtée à son domicile de Marly-le-Roy, situé dans les Yvelines, par la brigade de répression du banditisme.

Aminata-Diallo
Aminata Diallo @AFP

Aminata Diallo mise en examen

Mise en examen pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs, celle qui avait annoncé en août dernier qu’elle mettait un terme à sa carrière sportive, a été présentée à un juge d’instruction. Toujours selon les informations de l’AFP, relayées par Le Parisien, le parquet de Versailles a requis « la détention provisoire » contre Aminata Diallo, qui n’est pas la seule mise en cause dans cette affaire.

Quatre autres hommes font également figure de suspects et auront à prouver leur innocence face à leurs juges.

Une source proche de l’enquête a révélé au Parisien que les investigateurs avaient employé les grands moyens pour confondre Aminata Diallo :

Nous avons utilisé des méthodes que l’on déploie habituellement à l’encontre des voyous.

L’ancienne footballeuse a donc été mise sur écoute et son activité sur la Toile a été scrupuleusement étudiée. Et selon certaines rumeurs balancées sur les réseaux sociaux, Aminata Diallo aurait tapé « cocktails de médicaments dangereux » sur un moteur de recherche Internet et aurait fait une autre recherche, « casser une rotule », la veille de l’agression de Kheira Hamraoui.

L’enquête suit son cours…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,