Patrick Balkany accusé de viol : Sa femme Isabelle prend sa défense

Patrick Balkany accusé de viol : Sa femme Isabelle prend sa défense
En 1996, Patrick Balkany était interpellé pour violences et tentative de viol sur sa compagne de l'époque. Des accusations qui n'ont pas empêché Isabelle Balkany d'apporter son soutien total à l'homme de sa vie.

Entre Patrick Balkany et sa femme Isabelle, c’est l’amour fou depuis maintenant plus de 40 ans. Le couple a été aux commandes de la mairie de Levallois-Perret pendant près de 30 ans avant d’avoir affaire à quelques sérieux ennuis judiciaires et d’être devenus inéligibles.

Mais malgré plusieurs condamnations pour abus de biens sociaux ou fraude fiscale, les époux Balkany ont toujours su faire front face à l’adversité. Même dans les moments les plus intimes.

Patrick Balkany et Isabelle Balakany © REUTERS/Charles Platiau
Patrick Balkany et Isabelle Balakany © REUTERS/Charles Platiau

Patrick Balkany accusé de tentative de viol

Mariés depuis 1976, Isabelle et Patrick Balkany semblent s’aimer toujours autant qu’au premier jour. En témoigne la déclaration d’amour de l’homme de 72 ans à sa belle lors de la dernière Saint-Valentin, qui n’a pas été du goût de tout le monde. Mais comme tous les couples, les parents d’Alexandre et Vanessa ont eux aussi connu des hauts et des bas.

En 1996, les deux élus se séparent pendant plusieurs mois, sans toutefois songer à divorcer. Cependant, Patrick Balkany commence à fréquenter durant cette période une conseillère municipale de la ville de Boulogne-Billancourt. Mais cette liaison se termine très mal puisque l’ancien maire de Levallois finit interpellé par les forces de l’ordre.

C’est dans le documentaire, C’était écrit, diffusé sur France 5 ce 29 juin et consacré aux époux sulfureux que l’on apprenait que Patrick Balkany était plutôt du genre violent :

Ça va très mal se passer entre lui et sa maîtresse. Un soir, elle est retrouvée à demi-nue dans la rue par les policiers et elle va accuser Patrick Balkany d’avoir tenté de la violer en lui imposant une fellation avec un Magnum sur la tempe.

A révélé un journaliste qui est intervenu dans le programme.

Une épouse loyale

Bien que la victime présumée ait porté plainte, l’homme politique n’est pas poursuivi. La conseillère a en effet retiré sa plainte, notamment après avoir eu vent des propos d’Isabelle Balkany. Celle-ci, malgré leur séparation, a pris sans hésitation la défense de son mari en des termes bien fleuris. Le journaliste a ajouté :

Parmi les gens entendus par les policiers, il y a notamment Isabelle Balkany, séparée de Patrick, fâchée avec lui. Elle va avoir cette phrase qu’elle confirmera elle-même par la suite. De dire : « Mon mari n’a pas besoin d’un Magnum pour se faire tailler une pipe » et ça ne va pas aller plus loin.

Patrick Balkany peut donc compter sur le soutien sans faille de celle qui a déploré qu’on lui ait retiré sa Légion d’honneur. Et ce n’est pas la première fois qu’Isabelle Balkany vole au secours de son époux bien-aimé.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,