Jean-Jacques Bourdin sort du silence… et tacle Valérie Pécresse !

Jean-Jacques Bourdin sort du silence… et tacle Valérie Pécresse !
Depuis le début de l'année, Jean-Jacques Bourdin fait l'objet d'accusations de tentatives d'agressions sexuelles. Très discret jusqu'à aujourd'hui, le journaliste vient de prendre la parole sur Twitter pour une raison plutôt étonnante !

Les accusations contre Jean-Jacques Bourdin ne font que s’accumuler depuis le début de l’année ! Tout a commencé avec une plainte déposée par une ancienne collaboratrice de BFM TV, Fanny Agostini. Cette dernière affirme que Jean-Jacques Bourdin a tenté, à plusieurs reprises, de l’embrasser de force dans une piscine lors d’un voyage de presse à Calvi en Corse en 2013, en la saisissant par le cou. Des faits que le journaliste nie fermement.

En portant plainte, la journaliste Fanny Agostini a assurément libéré la parole sur le sujet. En effet, peu de temps après, c’est une célèbre animatrice qui a décidé de témoigner. Il s’agit de Sidonie Bonnec. Celle-ci rapporte avoir été victime du comportement déplacé de Jean-Jacques Bourdin. Encore une fois, ce dernier nie totalement les faits qui lui sont reprochés.

Jean-Jacques Bourdin tacle Valérie Pécresse

Au début de l’affaire, Jean-Jacques Bourdin était toujours à l’antenne sur BFM TV. On se souvient ainsi de ce moment très tendu entre le journaliste et Valérie Pécresse sur le plateau de l’émission La France dans les yeux. En effet, la candidate à la présidentielle a d’emblée révélé qu’elle s’était « clairement posé la question » de sa participation à l’émission de BFM TV. « Je respecte la présomption d’innocence, à laquelle chacun de nos compatriotes a droit« , avait alors d’abord clamé Valérie Pécresse. Avant d’ajouter :

Très clairement, ces accusations, si elles sont avérées, sont graves et doivent être condamnées.

Très ému et gêné face à cette situation, Jean-Jacques Bourdin a eu du mal à réagir en direct aux propos tenus par Valérie Pécresse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que plusieurs mois après, le journaliste en veut toujours à la femme politique. En effet, si Jean-Jacques Bourdin se fait très silencieux médiatiquement parlant depuis quelque temps, celui-ci n’a pas hésité à prendre récemment la parole sur Twitter pour tacler Valérie Pécresse !

Une deuxième plainte déposée contre le journaliste

Le dossier contre Jean-Jacques Bourdin est de plus en plus lourd. Et pour cause, une deuxième plainte a été déposée contre lui pour « agression sexuelle », « harcèlement » et « exhibition sexuelle« . La plaignante est aujourd’hui âgée de 61 ans et porte plainte pour des faits qui remonteraient à 1988. Âgée alors à l’époque de 28 ans, celle-ci occupait un poste de standardiste dans une boîte de communication. C’est à ce moment-là qu’elle aurait fait la connaissance de Jean-Jacques Bourdin.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,