C'est un terrible souvenir que partage Jean-Claude Camus, dans son livre Pas né pour ça : ma vie avec les stars (Ed. Plon). Le célèbre producteur revient sur une nuit épouvantable de décembre 1999. La veille de Noël, Cynthia Sardou, la fille de Michel Sardou, est enlevée et violée par trois hommes. Quand le chanteur découvre l'épouvantable drame qu'a vécu sa fille, alors âgée de 26 ans, il part en pleine nuit à sa recherche.

Paniquée, Anne-Marie Sardou, la femme de Michel Sardou, appelle alors Jean-Claude Camus afin de lui demander de l'aide. Cette-dernière lui révèle alors :

Michel est parti comme un fou en voiture, sa fille l'a appelé, elle était en pleine campagne, du côté de Pontoise, elle a été violée. Et lui a eu un acci­dent sous le tunnel de la Défense. Main­te­nant, je ne sais pas où il est.

Anne-Marie Sardou et Jean-Claude Camus finiront par retrouver Michel Sardou et sa fille Cynthia à la gendar­me­rie de Pontoise. Encore éprouvé par ce drame, le producteur confie :

Ce fut une nuit épou­van­table pour nous tous, et d'abord pour elle. J'étais en pleine détresse.

"J'ai consenti. Pour survi­vre…"

En 2005, Cynthia Sardou avait raconté son calvaire dans un livre intitulé Appe­lez-moi Li Lou. Elle confiait notamment :

J'ai consenti. Pour survi­vre… Je me suis désha­billée et pendant deux heures, à tour de rôle, ils ont abusé de moi.

Quelques années plus tard, la jeune femme avait adressé quelques mots tendres à l'attention de son papa, lors de son passage sur le plateau de Marc-Olivier Fogiel :

Je voudrais lui dire merci de m'avoir sauvée la vie et merci d'avoir été si patient.

Quant aux trois agresseurs, ils ont été arrêtés et condamnés à des peines allant de 10 à 15 ans de prison.