Karine Le Marchand vole au secours de Nicolas Sarkozy après ses propos polémiques

Karine Le Marchand vole au secours de Nicolas Sarkozy après ses propos polémiques
Karine Le Marchand n'a pas hésité à prendre la défense de Nicolas Sarkozy, qui a créé la polémique sur les réseaux sociaux à la suite de ses propos dans l'émission Quotidien.

C’est un parallèle douteux qu’a fait Nicolas Sarkozy lors de son récent passage dans l’émission Quotidien. Le 10 septembre dernier, l’ancien président, invité pour promouvoir la prochaine publication de ses mémoires, s’est laissé aller à des propos qui ont provoqué l’indignation des internautes.

Le 23ème président de la République française a en effet associé les mots « singes » et « nègres » alors qu’il critiquait les élites qui pratiqueraient la politique de l’autruche :

Cette volonté des élites, qui se pincent le nez, qui sont comme les singes qui n’écoutent personne… Je ne sais plus, on a le droit de dire singe ?

Puis il a enchaîné en faisant allusion au célèbre romain d’Agatha Christie, Dix Petits Nègres, qui vient d’être renommé Dix Petits Soldats, avant de déplorer une censure qu’il juge ridicule.

Des propos qui ont vivement fait réagir sur Twitter, réseau sur lequel le mari de Carla Bruni a été l’un des sujets les plus évoqués pendant plusieurs heures. Malgré le flot de critiques, Nicolas Sarkozy n’a pour le moment pas daigné répondre directement aux attaques.

Un soutien inattendu

Dès le lendemain, c’est Karine Le Marchand qui a réagi sur le plateau de l’émission C À Vous. L’animatrice de la sixième chaîne n’a pas hésité à prendre parti pour le politicien et démenti les accusations de racisme dont il fait l’objet :

Je ne suis pas d’accord avec tout ça. Je pense que les polémiques prennent trop de place dans la communication et empêchent le fond des pensées.

La grande amie de Stéphane Plaza a ensuite assuré :

Nicolas Sarkozy, vous pouvez lui reprocher ce que vous voulez, il n’est pas raciste.

L’animatrice de L’Amour est dans le pré a poursuivi, lasse des polémiques qu’elle juge inutiles :

Ça donne de l’importance à ceux qui dénoncent aussi, ça les remet aussi sur le devant de la scène. Je suis désolée et je me fiche complètement de ce que vont dire les gens. Je suis concernée par la situation, j’ai interviewé Nicolas Sarkozy, j’ai déjeuné avec lui pour parler de ce que je voulais faire après.

L’ex du footballeur Lillian Thuram a précisé ne pas être une proche de l’ancien de l’UMP mais a insisté :

Je ne suis pas amie avec Nicolas Sarkozy. Je ne peux pas dire qu’il soit raciste, ce n’est pas vrai. Je ne le pense pas.

Des réactions mitigées

De nombreuses personnalités n’ont cependant pas partagé l’avis de Karine Le Marchand. Audrey Pulvar, qui vient d’être nommée adjointe de la Mairie de Paris, a dénoncé un « pur et profond racisme, décomplexé, naturel qui admet un signe égal entre « nègre » et « singe », dans un abyssal silence, sans contradiction ».

Pour toute réponse, Nicolas Sarkozy a publié sur ses réseaux des extraits de son passage sur TMC, dans lesquels il rendait hommage à l’écrivain martiniquais Aimé Césaire, illustre poète français, qu’il a qualifié « d’homme tout à fait remarquable ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,