Corornavirus : Jean-Pierre Pernaut pousse un coup de gueule !

Corornavirus : Jean-Pierre Pernaut pousse un coup de gueule !
Depuis l'annonce du confinement, Jean-Pierre Pernaut a déserté les plateaux de TF1. L'animateur de 70 ans intervient à présent depuis chez lui pour le JT de 13h et a poussé un gros coup de gueule contre la situation actuelle qui frappe le monde entier.

C’est désormais Jacques Legros qui anime le JT de 13 heures sur TF1. Jean-Pierre Pernaut, qui s’est battu il y a un an contre un cancer de la prostate, a fait le choix de se retirer à son domicile pour se protéger du Coronavirus. Le mari de Nathalie Marquay n’est cependant pas complètement absent à l’antenne puisqu’il présente la nouvelle rubrique Le 13 heures à la Maison depuis son jardin.

En sécurité chez lui, le journaliste a eu le temps d’analyser l’actualité. Et la gestion de la pandémie par le gouvernement français l’a mis en colère, comme il l’a déclaré au Parisien :

J’en veux à tous ceux qui ont dit que ça n’arriverait pas en France. On a perdu du temps. Jusqu’à la première intervention d’Emmanuel Macron jeudi dernier, on nous demandait de nous laver les mains, puis de ne plus rendre visite aux personnes âgées en maison de retraite. Mais il n’y avait pas de contrôle aux frontières, dans les aéroports.

« On n’a pas été assez alarmiste »

Réputé pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, Jean-Pierre Pernaut a poursuivi :

On n’a pas été assez alarmiste dès le début. Les jeunes, notamment, ne se sont pas rendus compte que c’était grave.

Le père de Lou et Tom a d’ailleurs sacrifié son devoir de citoyen afin de préserver sa santé :

Ce week-end, je ne suis pas allé voter. Il était hors de question que je sorte de chez moi et prenne le moindre risque.

Il a également fait part du comportement négligent de ses concitoyens face à l’épidémie :

Dimanche 15 (date des élections municipales), le soir, on a vu des images de ces jeunes faisant la fête dans les rues de Paris, c’était inconscient. Tout comme avoir autorisé les supporters du match PSGDortmund à être à l’extérieur du stade il y a une semaine. Le monde entier devait nous regarder en se demandant ce qu’on faisait… Il aurait fallu dire plutôt combien c’était dangereux.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :