Mort de George Floyd : Un duplex de TF1 stoppé par les services secrets américains

Mort de George Floyd : Un duplex de TF1 stoppé par les services secrets américains
En plein direct sur TF1, les services secrets américains ont arrêté le duplex de Jacques Legros avec une journaliste basée à Washington.

Les Etats-Unis font actuellement face à des journées de manifestations depuis la mort de George Floyd, l’américain noir tué par asphyxie après une arrestation musclée. Depuis, les caméras de nombreux médias essaient tant bien que mal de capter des images de cette actualité qui a mis le monde entier en émoi.

La journaliste de TF1 contrainte d’arrêter son duplex


Ce 2 juin 2020
, Jacques Legros, le présentateur remplaçant du JT de 13h de TF1, était d’ailleurs en duplex avec la correspondante Catherine Jentile, en direct de Washington. Un échange qui a fini par tourner court.

Nous sommes devant l’église où Donald Trump est venu hier après avoir annoncé qu’il était prêt à envoyer l’armée pour rétablir le calme. (…) Et maintenant on est obligés de s’arrêter parce que les services secrets nous demandent de partir.

Décontenancé, Jacques Legros a repris la présentation de son JT en énonçant quelques mots à destination de sa consœur :

Merci beaucoup Catherine. Votre travail n’est pas facile à effectuer en ce moment.

Ce n’est pas la première fois que des journalistes sont arrêtés en plein reportage depuis la mort de George Floyd. Le 30 mai 2020, une autre équipe de TF1 a vécu une mésaventure assez traumatisante qui a fini au poste de police de Minneapolis. Quelques jours auparavant, un journaliste de CNN s’est également fait arrêter.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :