Koh-Lanta : ces candidats qui ont eu le droit à un soutien psychologique

Koh-Lanta : ces candidats qui ont eu le droit à un soutien psychologique
Après l'édition de 2018, deux candidats ont eu besoin d'un suivi psychologique pour récupérer de Koh-Lanta.

Koh-Lanta 2020 vient de commencer et les premières polémiques sont déjà apparues, entre la tenue d’Inès ou le comportement de Joseph qui a éteint le feu. Mais, tout cela n’est rien comparé à l’édition de 2018 qui avait été marquée par une affaire d’agression sexuelle.

Koh-Lanta et le traumatisme des participants

A l’époque, c’est une véritable catastrophe pour Koh-Lanta. Une agression sexuelle a lieu pendant le tournage et TF1 décide de tout annuler. Très vite, les révélations s’enchaînent, et une enquête est ouverte. La victime, Candide Renard, veut que « justice soit faite ».

Récemment encore, Alexia Laroche-Joubert est revenue sur le sujet. Deux candidats sont au casting de cette saison : Phoelien et Sam. S’ils ont eu le droit à un casting simplifié, le traumatisme de cette édition avortée et des terribles rumeurs et affrontements médiatiques reste très présent.

Interrogé par le Parisien, Phoelin s’est confié sur ce moment très difficile à vivre.

On avait beaucoup de questions et peu de réponses. On n’a pas su vraiment le pourquoi du comment. C’était comme un rêve qui s’écroule. En quelques jours, ça a été les montagnes russes émotionnelles.

Pour les aider, la production a proposé une solution aux aventuriers qui en avaient besoin.

Ça a été un vrai choc. Tout était compliqué, décuplé. Heureusement, la production a mis en place un suivi psychologique 24 heures sur 24. Ça fait du bien de pouvoir en parler, d’être soutenu.

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :