Jean-Jacques Bourdin viré de BFMTV et RMC : sa femme et lui réagissent d’une manière surprenante !

Jean-Jacques Bourdin viré de BFMTV et RMC : sa femme et lui réagissent d’une manière surprenante !
Après l'annonce de son licenciement définitif par BFMTV et RMC, Jean-Jacques Bourdin et sa femme Anne Nivat ont pris la parole sur les réseaux sociaux. Leurs réactions sont pour le moins surprenantes...

Jean-Jacques Bourdin et BFMTV/RMC, c’est fini ! Dans un communiqué lapidaire envoyé aux rédactions ce vendredi 17 juin 2022, le groupe Altice a annoncé le licenciement de son journaliste star.

« En raison des évènements intervenus et portés à la connaissance de la Direction au cours de l’année 2022, la Direction a décidé de mettre un terme au contrat de travail de Monsieur Jean-Jacques Bourdin et ainsi cesser toute collaboration », pouvait-on y lire. Trois petites lignes pour mettre fin à une collaboration exceptionnelle de plus de deux décennies entre le groupe audiovisuel et le journaliste de 73 ans.

Une réaction étonnante de Jean-Jacques Bourdin

Accusé à plusieurs reprises de harcèlement et de tentative d’agression sexuelle ces derniers mois, Jean-Jacques Bourdin avait été écarté de l’antenne par la direction de BFMTV et RMC. De son côté, le septuagénaire ne cessait de clamer son innocence. En février 2022, le parquet de Paris ouvrait une enquête pour soupçons d’agression sexuelle contre la journaliste Fanny Agostini. Celle-ci avait expliqué que lors d’un déplacement professionnel en Corse, le journaliste de 73 ans avait tenté de l’embrasser de forcer dans une piscine.

Le 8 avril dernier, la plainte déposée par Fanny Agostini a été classée sans suite pour prescription de l’action publique.

Suite à l’annonce de la fin de sa collaboration, Jean-Jacques Bourdin a immédiatement pris la parole sur les réseaux sociaux. Et le moins que l’on puisse dire c’est que sa réaction et pour le moins étonnante. « Je suis tellement heureux d’être libéré » a-t-il écrit. « Je repars pour de nouvelles aventures et je n’oublierai jamais celles et ceux qui m’ont accompagné… vive le journalisme libre et indépendant ».

Sa femme sort du silence

Plus tard dans la soirée, c’est sa femme qui a pris la parole sur Twitter. La réaction de la journaliste et grand reporter Anne Nivat a elle aussi été surprenante. « En ce beau mois de juin, ENFIN des bonnes nouvelles. Nous sommes libérés. On va continuer ce qu’on aime. Avec ceux qui en valent la peine. Sans se lester des autres. C’est que du bonheur« , a-t-elle écrit avant d’achever son tweet avec le hashtag « Vive le journalisme ».

Reste à savoir si le journaliste de 73 ans réussira à trouver une nouvelle rédaction. Ou si les accusations de harcèlement et de tentative d’agression sexuelle mettront définitivement fin à sa carrière de journaliste.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :