Eric Zemmour : sa dernière sortie sur CNews provoque une immense polémique

Eric Zemmour : sa dernière sortie sur CNews provoque une immense polémique
La chaîne CNews fait l'objet d'un appel au boycott après les propos d'Eric Zemmour sur les mineurs isolés. Une plainte a aussi été déposée par SOS Racisme. Retour sur cette nouvelle affaire...

C’est le début d’une nouvelle affaire Eric Zemmour. Le polémiste, condamné il y a seulement quelques jours pour injure et provocation à la haine, pourrait bien faire un nouveau retour devant les tribunaux de façon imminente. En cause ? Ses propos sur les mineurs isolés, tenus mercredi 30 septembre 2020, sur CNews. 

Eric Zemmour et les « assassins »

Que s’est-il passé sur le plateau ? L’auteur du « Suicide Français » se trouvait alors dans son émission, qui doit, en théorie, être modérée par Christine Kelly. Mais cette présence n’a pas retenu Eric Zemmour qui s’est lancé dans une diatribe teintée de xénophobie.

Les jeunes issus de l’immigration (…) sont tous des voleurs, ils sont tous des assassins, ils sont tous des violeurs. Il faut que ces jeunes ne viennent plus parce qu’il n’ont rien à faire ici.

a ainsi déclamé Eric Zemmour en plateau, sans rencontrer d’opposition. Il estime que pour y parvenir, la France doit même quitter la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH), qu’il décrit comme « l’origine du mal ».

Christine Kelly a souligné qu’elle lui laissait la « responsabilité de ses propos ». Des propos qui n’ont pas fait douter Eric Zemmour.

Vous savez, j’assume toujours mes propos, et parfois ça me coûte cher.

Dominique Sopo, le président de SOS Racisme a déjà annoncé que son organisation allait saisir le CSA, l’institution qui doit veiller au respect des lois à la télévision. Une plainte va aussi être déposée contre Eric Zemmour.

La Licra a aussi annoncé sur les réseaux sociaux avoir déposé plainte contre le « multirécidiviste ».

Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, n’a pas hésité à qualifier les propos « d’abjects et racistes« . Elle souhaite une saisie du procureur de la République.

Dans le même temps, c’est la chaîne CNews qui pourrait subir le contrecoup de cette affaire. Valérie Trierweiler, l’ancienne compagne de François Hollande, a ainsi relayé un appel au boycott contre la chaîne de télévision.

Eric Zemmour déjà condamné

Une séquence qui démontre en tout cas qu’Eric Zemmour ne se laissera visiblement pas échauder par sa première condamnation. Vendredi 25 septembre 2020, il a en effet écopé de 10.000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine. L’affaire concernait cette fois ses propos tenus lors de la « Convention de la droite » en 2019. Il avait alors évoqué une “guerre d’extermination” visant “l’homme blanc hétérosexuel”.

Au mois de mai 2020, Eric Zemmour avait aussi été agressé dans la rue. Concrètement, le polémiste avait été pris à partie par un homme qui dans la rue qui l’avait insulté avant de lui cracher dessus. Face à l’ampleur de la polémique, l’individu lui avait ensuite présenté des excuses. Il y a quelques semaines, l’homme a écopé de trois mois de prison avec sursis.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :