Affaire conclue : L’énorme coup de gueule de Pierre-Jean Chalençon contre un acheteur

Affaire conclue : L’énorme coup de gueule de Pierre-Jean Chalençon contre un acheteur
La tristesse de Pierre-Jean Chalençon, provoquée par son départ de l'émission "Affaire conclue", s'est visiblement transformée en colère. Interrogé par le média belge Sudinfo, l'acheteur s'est montré particulièrement virulent à l'égard de l'un de ses collègues, qui ne l'aurait absolument pas soutenu ces dernières semaines.

Figure qui a amplement contribué au programme animé par Sophie Davant, Pierre-Jean Chalençon a été écarté d’Affaire conclueÀ compter de mi-juillet, le spécialiste de Napoléon n’apparaîtra plus dans l’émission diffusée quotidiennement sur France 2.

Selon certains, ce départ aurait été précipité par des clichés pris à l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen, sur lesquels Pierre-Jean Chalençon pose avec Dieudonné. Ses propos violents à l’égard de Line Renaud n’auraient pas arrangé la situation. Après avoir exprimé ses regrets face à Jean-Marc Morandini, « l’Empereur » s’est de nouveau confié sur cette éviction. Et le chagrin a visiblement laissé place à la colère…

Pierre-Jean Chalençon épingle « un certain Belge »

Interrogé par le site belge SudInfole collectionneur de 50 ans a commencé par expliquer que les rediffusions d’Affaire conclue ont provoqué la lassitude des téléspectateurs. Il a en effet déclaré :

Je ne veux pas être méchant mais à force de diffuser et rediffuser, le matin, la journée, la nuit, à un moment, on tue l’émission.

Concernant son départ, Pierre-Jean Chalençon a assuré avoir reçu le soutien de plusieurs de ses collaborateurs, à commencer par Sophie Davant. En revanche, certains n’ont apparemment pas daigné lui adresser la parole dans cette période compliquée. Il a précisé à ce sujet :

C’est mon amie [Sophie Davant, ndlr] et ça se vérifie. Alors qu’il y a certaines personnes dans l’émission, dont un certain Belge qui a bavé sur ma gueule. Enfin, les pièces rapportées seront toujours des pièces rapportées…

Sans le citer ouvertement, Pierre-Jean Chalençon a ainsi taclé Gérald Watelet. L’acheteur a ensuite conclu en assurant « des gens bien placés » seraient responsables de sa chute :

J’ai des projets et je ne veux pas qu’on cannibalise mes projets. Et j’ai l’impression qu’on a essayé d’assassiner mon projet palais Vivienne. Je pense qu’il y a des gens bien placés qui se sont dit : ‘On va faire sortir ça pour faire capoter son projet’. Et puis les gens sont méchants, jaloux aujourd’hui. Moi, je suis ma route.

Une route qu’il devra désormais tracer loin de France Télévisions…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :