Mélanie Dedigama de retour sur le billard : « J’ai envie de pleurer »

Mélanie Dedigama de retour sur le billard : « J’ai envie de pleurer »
Mélanie Dedigama a annoncé qu’elle allait subir une nouvelle intervention chirurgicale. Et contrairement à d’autres, elle était très heureuse et pressée de se faire opérer.

Ce mercredi 16 juin, Mélanie Dedigama annonçait à ses 1,7 million d’abonnés sur Instagram sa joie d’avoir recours à la chirurgie esthétique, pour améliorer une partie de son corps. Très pressée à l’idée d’être opérée, la jeune maman n’était pas du tout inquiète.

Mélanie Dedigama très enjouée de refaire sa poitrine

Il y a presque un an, Mélanie Dedigama donnait naissance à son premier enfant. Une petite fille prénommée Naya, fruit de son union avec son chéri Vincent. Mais sa grossesse n’a pas été de tout repos. La candidate de télé-réalité, découverte dans Secret Story avait pris pas moins de 35 kilos. Une prise de poids importante suivie de montées de lait très impressionnantes, qui ont eu des répercussions sur sa poitrine.

Et maintenant que la jeune maman a retrouvé sa silhouette, la peau de sa poitrine est distendue. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de passer par la case chirurgie esthétique, pour régler ce problème.

Elle s’est donc emparée de son téléphone pour confier à ses abonnés son projet chirurgical. Voici ce que la belle a déclaré :

Je me fais opérer de mes seins demain, je suis hyper contente. Ils sont très bien, le seul souci c’est que j’ai eu une montée de lait de l’extrême. (…) J’avais des seins qui devaient faire quatre ou cinq kilos chacun. C’était un truc de fou, je m’en souviendrai toute la vie. (…) Donc j’ai la peau qui est quand même bien étirée. Evidemment, je ne vais pas me faire des nichons énormes. C’est juste pour me retendre la peau.

Mélanie Dedigama de retour sur le billard : "J’ai envie de pleurer"
Mélanie Dedigama à la clinique @Instagram

« J’ai envie de pleurer »

Puis, Mélanie Dedigama s’est filmée en direct de la clinique à Dubaï. Très excitée et impatiente d’être opérée, elle n’appréhendait pas du tout l’opération. La seule étape qui l’angoissait était la piqûre pour l’anesthésie. Elle a même confié qu’elle avait hâte de dormir. En effet, durant sa grossesse, la maman de Naya souffrait d’insomnie, et cela ne s’est pas amélioré après, puisque sa fille ne fait pas ses nuits.

Cependant, Mélanie Dedigama a confié à ses abonnés qu’elle redoutait l’après opération. En effet, durant sa convalescence, elle ne pourra plus s’occuper de Naya comme elle le fait habituellement. Une situation qui la chagrine beaucoup, mais qui l’inquiète aussi. En effet, elle a confié qu’elle avait beaucoup de mal à déléguer les tâches du quotidien.

Ça va être compliqué parce que je ne pourrai plus porter ma fille pendant trois semaines, un mois. Je ne pourrai pas lui changer la couche, lui faire à manger, la réveiller tous les matins et la sortir de son lit, la coucher comme je le fais tous les soirs. Rien que de le dire j’ai envie de pleurer. Le plus dur pour moi ça va être de lâcher prise, parce que j’organise tout. (…) Là je ne vais pas avoir le choix. Je vais devoir déléguer, ça va être très compliqué pour moi.

Mais la belle devra prendre sur elle et bien se reposer après son opération. Et ce, même si elle aimerait prendre sa fille dans ses bras.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :