Jazz et Laurent accusés de mentir sur l’achat de leur maison, Nabilla les tacle violemment

Jazz et Laurent accusés de mentir sur l’achat de leur maison, Nabilla les tacle violemment
Jazz et Laurent Correia n'en finissent plus de faire parler d'eux. Des polémiques qui ont visiblement fait réagir Nabilla, qui semble leur avoir adressé ce tacle bien senti !

Jazz et Laurent sont actuellement au coeur de plusieurs polémiques risquant d’entacher leur image. En témoigne l’investigation rudement menée par le Snapchatteur Nabil El Moudni qui les accusent de mentir sur l’achat de leur maison. En effet, le couple à la tête de la JLC Family ne serait en fait que de simples locataires. Toujours en guerre contre eux, Nabilla Vergara n’a pas hésité à les clasher une nouvelle fois.

Cette dernière n’a pas mâché ses mots en ce qui concerne Jazz et Laurent. En effet, la maman de Milann a déclaré dans une vidéo sur ses réseaux sociaux :

Ce que je déteste le plus dans la vie, c’est haters, les jaloux et les mythomanes. Je ne les supporte pas les mythos, ils me dégoûtent ! Ce sont des gens tellement tristes, qui n’ont tellement rien qu’ils sont obligés de s’inventer des choses. C’est triste ! C’est mieux d’être honnête, on est mieux dans ses pompes. Les gens savent que vous êtes des mythos !

On peine à imaginer que ce tacle implicite n’était pas adressé directement à Jazz et Laurent.

Un mensonge confirmé par un Snapchatteur à succès

Selon le Snapchatteur Nabil El Moudni, Jazz et Laurent n’auraient jamais été propriétaires de leur bien immobilier, ni même de leurs voitures :

Je vais vous démontrer que Jazz et Laurent sont des mythos. Je sais qu’ils sont locataires, car je connais l’agence et ils ont payé un loyer de trois ans. C’est qu’ils déménagent dans une maison plus grande, toujours en location. La maison qu’ils occupent en ce moment appartient au fils du président du Népal. La maison de Jazz et Laurent est en vente pour 3 millions d’euros par le vrai propriétaire.

Autre fait incriminant mis en lumière par Nabil : sur une publication Instagram, Laurent pose devant sa « nouvelle maison ». Le contrat qu’il tient dans la main est blanc or il s’avère qu’à Dubaï les contrats de vente sont verts.

Pour l’heure, ni Jazz, ni Laurent ont réagi à ces accusations. Reste à savoir si l’idée d’ouvrir leur propre agence d’influenceurs est un mensonge ou pas…

Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,