Jazz Correia : Sa mère répond à ceux qui critiquent la spiritualité de sa fille

Jazz Correia : Sa mère répond à ceux qui critiquent la spiritualité de sa fille
Ce mercredi 12 mai, la mère de Jazz Correia a pris la défense de sa fille, après avoir posté une photo qui lui a valu de vives critiques. Découvrez-en plus ci-dessous.

Jazz Correia fait très souvent beaucoup fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. Celle qui a été découverte en 2015 dans Qui Veut Épouser Mon Fils est désormais la star de sa propre émission de télé-réalité, JLC Family.

Le programme suit le quotidien de Jazz et Laurent Correia, qui vivent la vie de rêve à Dubaï depuis maintenant près de trois ans. Et tous les proches des parents de Chelsea et Cayden ont eu l’occasion de faire une apparition dans le dynasty show qui cartonne depuis trois saisons sur TFX.

JLC Family
JLC Family @ Instagram

Ainsi, Hillary Vanderosieren, Fidji Ruiz ou encore Martika Caringella ont toutes trois participé au programme. Mais Jazz et Laurent ont également invité leurs proches à passer devant les caméras. Les parents du couple ont souvent fait le voyage jusqu’aux Émirats arabes unis pour rendre visite à leurs enfants et profiter de leurs petits-enfants.

Un cliché mal accueilli

Ce mercredi 12 mai, Sandra, la mère de Jazz a publié sur Instagram une photo d’elle et de sa fille, qui date de 20 ans. Si la publication a reçu de nombreux messages sympathiques, certains internautes ont relevé le fait que la candidate de télé-réalité portait une croix autour du cou.

Un détail qui a fait se déchaîner les détracteurs de la jeune femme, qui se sont montrés très virulents en commentaires. Car Jazz a longtemps laissé sous-entendre qu’elle était de confession musulmane, avant d’avouer dans une longue story qu’elle « s’intéressait », en fait, à l’islam. Et si ses explications n’ont pas vraiment convaincu les internautes, la grande sœur d’Eva Queen peut toutefois compter sur le soutien indéfectible de leur maman.

La mère de Jazz vole à son secours

À la suite des nombreux commentaires négatifs, Sandra a donc mis les choses au clair et expliqué qu’elle n’avait imposé la pratique d’une religion à aucun de ses enfants :

Pour répondre aux imbéciles, Jazz n’avait pas de religion attitrée car je n’ai pas imposé mes convictions. Juste que ce jour-là, je me suis mariée dans une église. Je n’ai pas baptisé mes enfants à leur naissance, comme la plupart des gens. J’ai voulu leur laisser le choix.

A-t-elle ajouté sous la publication. Un message clair qui, on l’espère, sera bien entendu.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :