Un ancien footballeur minimise les accusations de racisme du prince Harry et de Meghan Markle

Un ancien footballeur minimise les accusations de racisme du prince Harry et de Meghan Markle
Un ancien footballeur a évoqué les accusations de racisme du prince Harry et Meghan Markle à l'encontre de la famille royale britannique. John Barnes a estimé que les Sussex avaient certainement mal interprété des propos qu'il juge "réaliste".

En mars 2021, le prince Harry et Meghan Markle faisaient trembler Buckingham Palace après la diffusion de l’interview choc qu’ils ont accordée à Oprah Winfrey. Les époux rebelles ont en effet évoqué de vives tensions au sein de la famille royale depuis l’arrivée de l’ancienne actrice américaine.

Cette dernière, qui aurait subi des pressions afin qu’elle se fasse plus discrète, a avoué avoir eu des « pensées suicidaires » lorsqu’elle vivait au Royaume-Uni. Elle a aussi accusé de racisme un membre de sa belle-famille.

Prince Harry, Meghan Markle et Oprah Winfrey
Prince Harry, Meghan Markle et Oprah Winfrey @ VIA REUTERS / HARPO PRODUCTIONS

Alors qu’elle était enceinte de son fils Archie, un Windsor lui a demandé de quelle couleur serait la peau de son enfant à naître. Pour rappel, la mère de Meghan Markle est afro-américaine.

Une question jugée raciste par beaucoup. Cependant, tous ne sont pas du même avis.

Une question mal interprétée

John Barnes est un ancien footballeur britannique d’origine jamaïcaine qui a longtemps évolué au Liverpool Football Club dans les années 80.

John Barnes
John Barnes @ James Williamson/AMA/Getty Images

Et il a donné son opinion sur le sujet dans les colonnes du Sunday Times Magazine ce dimanche 10 octobre :

Les gens se demanderont toujours à quoi ressemblera le bébé et s’il sera noir.

D’après l’ancien sportif, le prince Harry et Meghan Markle auraient mal interprété la question de ce membre des Windsor. Celui-ci ne se serait uniquement soucié « de la façon dont le public verra le bébé » :

Parce qu’ils savent que si le bébé n’est pas assez blanc, le public n’en aura pas une image positive. Ils sont réalistes.

John Barnes a appuyé ses propos en soulignant que certains proches de la famille royale s’inquiétaient plutôt des potentielles attaques racistes dont aurait pu être victime Archie s’il naissait « trop » noir.

Le nom de l’auteur de cette réflexion dévoilé ?

Le prince Harry et Meghan Markle n’ont jamais dévoilé le nom de celui qui avait posé cette question, qui peut paraître toutefois déconcertante. Mais certains se sont fait leur propre avis. Ainsi, réputé pour son franc-parler, le prince Philip a été pointé du doigt avant d’être mis hors de cause par les Sussex.

Les noms des princes Charles et William ont également été évoqués. Mais d’après l’experte royale Lady Colin Campbell, il s’agit de la princesse Anne, l’unique fille de la reine Elizabeth II, qui serait à l’origine de cette polémique.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,