Meghan Markle : Sa meilleure amie accusée de racisme, elle prend une décision radicale

Meghan Markle : Sa meilleure amie accusée de racisme, elle prend une décision radicale
Alors que Meghan Markle n'a pas hésité à se mobiliser en faveur du mouvement Black Lives Matter, sa meilleure, Jessica Mulroney, a elle été accusée de racisme. Face à la polémique, la duchesse a pris une décision radicale.

Meghan Markle a une fois de plus était mise dans l’embarras à cause de ses proches. Mais cette fois-ci, ce n’est pas sa famille qui est au coeur de la polémique, mais sa meilleure amie, Jessica Mulroney. En effet, cette dernière est accusée de racisme suite à son clash avec Sasha Exeter.

Cette influenceuse afro-canadienne a reproché à Jessica Mulroney de ne pas soutenir le mouvement Black Lives Matter. Des accusations qui ont provoqué la colère de la principale intéressée. Ainsi, elle est allée jusqu’à menacer Sasha Exeter de mettre fin à ses partenariats. Des critiques qui coûtent cher à la styliste qui a non seulement perdu sa chronique dans l’émission Good Morning America... mais aussi son amitié avec Meghan Markle.

« Leur amitié n’est certainement pas ce qu’elle était »

En effet, selon les informations du site américain Page Six, la duchesse de Sussex aurait décidé de couper les ponts avec sa meilleure amie. Une décision qui n’aurait pas été prise à contre-coeur, bien au contraire. En effet, selon une autre source, cela faisait quelque temps que la femme du prince Harry avait pris ses distances avec celle qui est pourtant la marraine de son fils. Et pour cause : elle reprocherait à la styliste de se servir de leur relation afin de se faire encore plus connaître.

Et d’expliquer :

Leur amitié n’est certainement pas ce qu’elle était. Et vraiment, comment pouvez-vous avoir une amitié si étroite quand une personne fait essentiellement carrière à partir de l’amitié ?

Ainsi, cette polémique aurait été « l’excuse » parfaite pour Meghan Markle d’écarter la jeune femme de sa vie. Une décision définitive ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :