Meghan Markle et le prince Harry : Leur nouvelle pique contre Donald Trump

Meghan Markle et le prince Harry : Leur nouvelle pique contre Donald Trump
L'arrivée récente de Meghan Markle et du prince Harry aux Etats-Unis ne semble pas plaire à Donald Trump... Mais les Sussex ne sont pas du genre à se laisser faire sans rien dire !

Le Megxit est imminent. A partir du 31 mars 2020, Meghan Markle et le prince Harry vont officiellement rompre avec la famille royale britannique. Après le Canada, c’est à Los Angeles qu’ils se sont installés il y a quelques jours. Une décision qui fait jaser jusqu’à la Maison-Blanche et a fait réagir Donald Trump.

Donald Trump ne veut rien payer !

On le sait, les relations entre le président américain et l’ancienne actrice de Suits ne sont pas vraiment au beau fixe. Proche des démocrates, celle qui envisage une reconversion en politique avait notamment évité Donald Trump au Royaume-Uni, en avril 2019.

Alors que le couple vient de s’installer à Los Angeles, la question de sa sécurité et de son coût se pose, comme ce fut le cas au Canada en janvier. A l’époque, ce sont les Canadiens qui ont refusé de passer à la caisse. Donald Trump a pris les devants sur Twitter. Dimanche 29 mars 2020, il a donc annoncé que les Etats-Unis ne paieraient rien :

Je suis un grand ami et un grand admirateur de la reine et du Royaume-Uni. Les Etats-Unis ne paieront pas pour leur protection. Ils doivent payer !

Le problème ? Meghan Markle et le prince Harry n’auraient rien demandé ! C’est ce qu’a expliqué Omid Scobie, spécialiste des familles royales pour Harper’s Bazaar. Selon lui, les Sussex n’ont pas l’intention de demander au gouvernement de l’argent pour leur sécurité. « Des dispositions de sécurité financées par des fonds privés ont été prises », lui précise ainsi un de leurs proches. Voilà qui devrait rassurer Donald Trump !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,