Kate Middleton critiquée : Ces révélations qui mettent à mal Meghan Markle

Kate Middleton critiquée : Ces révélations qui mettent à mal Meghan Markle
L'affaire fait couler beaucoup d'encre en Grande-Bretagne. Kate Middleton a récemment été violemment attaquée par un magazine britannique... Un scandale auquel Meghan Markle se trouve désormais mêlée...

Si les relations entre le prince William et  le prince Harry ne sont pas au beau fixe, elles pourraient se détériorer encore plus suite à ces nouvelles révélations. En effet, depuis quelques jours, un article très critique à l’égard de Kate Middleton, paru dans le magazine Tatler, fait polémique. Si Kensington Palace a démenti les informations dévoilées dans les colonnes dudit magazine, Anna Pasternak, l’auteure de l’article décrié, maintient sa version des faits.

La journaliste informée… par une amie de Meghan Markle ?

En effet, une source a confié au Sun :

Pasternak s’en tient à son histoire et dit que ses sources sont bonnes. Elle a de très bonnes relations aux États-Unis. Elle est amie avec Vanessa Mulroney qui travaillait chez Tatler et vit maintenant au Canada.

Or, Vanessa Mulroney n’est autre que la belle-soeur de Jessica Mulroney… la meilleure amie de Meghan Markle. Une information qui fait désormais jaser en Grande-Bretagne… et qui ne devrait pas apaiser les conflits au sein de la famille royale. Si rien ne prouve que Meghan Markle ait joué un rôle dans cette affaire, ses amies auraient-elles lâché à la presse quelques-unes de ses confidences ?

Mystère… Ce qui est sûr en revanche, c’est que cet article fait couler beaucoup d’encre. En effet, Anna Pasternak affirme notamment que Kate Middleton serait « épuisée » et « en colère » depuis le Megxit. La journaliste attaque également Kate Middleton sur sa maigreur qu’elle qualifie de « dangereuse ».

Des propos qui ont poussé Buckingham Palace à réagir :

Cette histoire contient une série d’inexactitudes et de fausses déclarations qui n’ont pas été présentées au palais de Kensington avant sa publication.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,