Vanessa Paradis au théâtre et face à une première polémique : « Ce n’est pas moi qui fixe les prix »

Vanessa Paradis au théâtre et face à une première polémique : « Ce n’est pas moi qui fixe les prix »
Voir le diaporama
1 Photos
vanessa-paradis-au-theatre-et-face-a-une-premiere-polemique-ce-n-est-pas-moi-qui-fixe-les-prix
Vanessa Paradis au théâtre et face à une première polémique : « Ce n’est pas moi qui fixe les prix »
vanessa-paradis-au-theatre-et-face-a-une-premiere-polemique-ce-n-est-pas-moi-qui-fixe-les-prix

Vanessa Paradis au théâtre @DR

Vanessa Paradis s'apprête à faire ses premiers pas sur les planches ce mardi 14 septembre 2021. Malheureusement, elle doit déjà faire face à une polémique. Loin de se dégonfler, elle a tenu à faire une mise au point !

Vanessa Paradis se lance un nouveau défi. En effet, ce mardi 14 septembre 2021, la comédienne fera ses premiers pas sur les planches. La maman de Jack et Lily-Rose Depp est à l’affiche de la pièce Maman, qui se joue au théâtre Édouard-VI, à Paris. Et si la comédienne a accepté de relever ce défi, c’est tout simplement parce qu’elle fait confiance au metteur en scène qui n’est autre que son mari, Samuel Benchetrit.

Vanessa Paradis au théâtre et face à une première polémique : "Ce n'est pas moi qui fixe les prix"
Vanessa Paradis au théâtre @DR

Le prix des places fait jaser

Mais à quelques heures de la première, Vanessa Paradis doit faire face à une première polémique : le prix des places. Pour applaudir la comédienne dans le carré d’or, il vous faudra débourser près de 100 euros. Un tarif qui fait jaser. Dans les colonnes du Journal du dimanche, Vanessa Paradis confiait il y a quelques jours :

Effectivement certaines sont très chères. Elles sont à 98 euros et correspondent au carré d’or, soit seulement 60 fauteuils sur les 790 du théâtre ! Ce qu’on dit moins, c’est qu’il y en a à 10 euros !

Et d’ajouter :

Après, c’est un théâtre privé, qui ne reçoit aucune subvention. Il va rouvrir avec notre pièce et peut-être que ces places lui permettront de survivre.

« C’est vrai que j’ai été un peu choquée »

Fin de la polémique ? Pas tout à fait puisque Le Parisien rapporte pour sa part que plus de 160 places seraient vendues au prix de 98 euros. Loin de se dégonfler, la comédienne a fait une mise au point dans les colonnes du quotidien :

C’est vrai que j’ai été un peu choquée, mais je ne connais pas le monde du théâtre. Ce n’est pas moi qui fixe les prix et qui vais toucher de l’argent sur les places (…) Je l’ai appris une fois que c’était fait… En ce moment, je suis tellement concentrée sur le travail pour réussir, je n’ai pas demandé le prix des places.

Voilà qui a le mérite d’être clair !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :