Philippe Candeloro tacle Nathalie Péchalat : « Le changement n’a pas été opéré »

Philippe Candeloro tacle Nathalie Péchalat : « Le changement n’a pas été opéré »
Présidente de la fédération française des sports de glace, Nathalie Péchalat ne semble pas faire l'unanimité. Non, la jeune femme doit essuyer quelques critiques. Parmi les déçus, Philippe Candeloro, qui ne mâche pas ses mots !

Philippe Candeloro n’est pas du genre à mâcher ses mots… et il vient encore de prouver. Alors que Nathalie Péchalat a été élue en mars 2020 présidente de la fédération française des sports de glace, suite aux terribles révélations de Sarah Abitbol, l’ancien patineur ne cache pas sa déception.

« Elle gère aussi les choses en solo »

En effet, celui qui est désormais consultant sur France Télévisions l’avoue, il espérait beaucoup de cette nomination. Hélas, force est de constater que le bilan de cette première année de mandat est loin de faire l’unanimité.

C’est dans les colonnes de Télé Poche que Philippe Candeloro a fait part de sa déception. Ainsi, il a confié :

A l’époque de Didier Gailhaguet, la famille des anciens champions était tenue à l’écart et j’espérais que cela serait différent avec elle. Mais elle gère aussi les choses en solo.

Et d’ajouter :

Le changement n’a pas été opéré et je regrette que les histoires de jalousie et d’ego continuent à parasiter le patinage.

Philippe Candeloro @DR

« C’est dommage qu’on ne fasse pas appel aux compétences de Sarah »

Vous l’aurez compris, Philippe Candeloro regrette qu’il n’y ait pas eu de réels changements… mais pas seulement. L’ancien patineur à la retraite déplore également que Sarah Abitbol ne soit pas sollicitée. Le champion de patinage artistique rappelle que sa collègue « a permis de faire le ménage dans notre sport et de toiletter les textes et statuts de la fédération. Il y avait une omerta à ce sujet et c’était indispensable ».

Et d’ajouter :

C’est dommage qu’on ne fasse pas appel aux compétences de Sarah qui a eu énormément de courage de faire ce qu’elle a fait.

Quand Sarah Abitbol déplorait le manque de soutien de Nathalie Péchalat

Un triste constat que Sarah Abitbol elle-même a regretté il y a quelques mois. C’est dans les colonnes de L’Obs qu’elle avait elle aussi pointé du doigt Nathalie Péchalat :

Nathalie Péchalat, la nouvelle présidente, a nommé une responsable éthique qui non seulement n’est pas venue vers moi, mais refuse toutes mes propositions de collaboration.

Déçue, celle qui n’a pas hésité à dénoncer les viols dont elle a été victime précisait alors :

J’ai l’impression qu’ils veulent qu’on passe à autre chose, que Sarah Abitbol, elle a sali le patinage artistique en parlant de viols.

Nathalie Péchalat, qui doit également faire face aux conséquences de la crise sanitaire sur le patinage artistique, répondra-t-elle à ces critiques ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,