Novak Djokovic prié de quitter l’Australie : Il réussit à obtenir un sursis

Novak Djokovic prié de quitter l’Australie : Il réussit à obtenir un sursis
Le tennisman devait jouer l’Open d’Australie à partir du 17 janvier. Les autorités ont exigé que Novak Djokovic quitte le pays. Ce jeudi 6 janvier au matin, il a obtenu un sursis.

Il est devenu, au fil des années, le meilleur joueur de tennis au monde. Classé numéro 1, il a même réalisé un record l’année dernière. En effet, Novak Djokovic a passé 354 semaines à la tête du classement mondial, ce qui est le record historique du nombre de semaines passées en tant que numéro 1 mondial. Il devance ainsi Roger Federer.

Fin 2021, à 34 ans 7 mois et 9 jours, le Serbe est le joueur, entre autres, le plus âgé à finir en tête du classement ATP en fin d’année. Si tout lui réussit, ce début 2022 d’année pourrait être compliqué pour lui.

Novak Djokovic prié de quitter l’Australie, il réussit à obtenir un sursis
Novak Djokovic lors de la finale de l’ATP Masters / @ALEXEY FILIPPOV / SPUTNIK

Novak Djokovic privé de l’Open d’Australie ?

Ouvertement sceptique sur la vaccination contre le Covid-19, le joueur s’est toujours montré évasif à ce sujet. Il avait déclaré en octobre 2021, dans les colonnes du quotidien serbe Blic :

Je n’ai pas trop parlé (de la vaccination) parce que tout le monde faisait des suppositions basées sur quelque chose que j’ai dit il y a un an. Je ne dirai pas si je suis vacciné ou non.

Pourtant, le sportif a avoué avoir obtenu une dérogation exceptionnelle pour se rendre à l’Open d’Australie. La compétition se déroulera du 17 au 30 janvier 2022, à Melbourne. A peine atterri en Australie, la star doit partir du pays.  Selon plusieurs médias dont The Age et le Telegraph, le visa de Novak Djokovic, qui lui permet d’entrer sur le sol australien, a été annulé.

Il réussit à avoir un sursis

Le tennisman n’a pas mis longtemps à réagir à cette décision. En effet, il a décidé, ce jeudi matin, d’intenter un recours en justice contre cela. La requête du Serbe, examinée par un juge de Melbourne, lui a permis d’obtenir un sursis et donc de ne pas être renvoyé pour l’heure dans son pays.

Effectivement, les avocats du numéro 1 mondial ont jusqu’à samedi 14h pour apporter de nouvelles preuves dans son dossier médical. Des éléments supplémentaires attestant de la validité de l’exemption médicale du sportif.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Novak Djokovic (@djokernole)

En attendant, Novak Djokovic passera le week-end, en quarantaine, au Park Hotel de Melbourne, avant la décision finale ce lundi 10 janvier 2022.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :