Kobe Bryant : Sa femme attaque en justice le shérif de Los Angeles

Kobe Bryant : Sa femme attaque en justice le shérif de Los Angeles
Vanessa Bryant accuse la police du comté de Los Angeles d'avoir participé à la diffusion des images du crash.

Le 26 janvier 2020, un terrible crash d’hélicoptère coûtait la vie à Kobe Bryant, sa fille et sept autres personnes. Si les hommages ont été nombreux, Vanessa Bryant, la femme de la star du basket-ball, a aussi été confrontée à la diffusion d’images particulièrement choquantes.

Vanessa Bryant poursuit le shérif

Si des fans s’étaient rendus sur le lieu du crash seulement quelques jours plus tard, ce sont bien les autorités qui se trouvent actuellement dans le viseur de Vanessa Bryant. Selon le magazine People, elle va demander des dommages et intérêts au département de police de Los Angeles pour « détresse émotionnelle et angoisse mentale« .

Concrètement, huit shérifs adjoints font l’objet d’une poursuite judiciaire. Ils sont accusés d’avoir pris et diffusé des photos du crash d’hélicoptère.

En réalité, pas moins de huit shérifs adjoints étaient sur les lieux, prenant des photos avec leur téléphone portable d’enfants, de parents et d’entraîneurs morts, alors qu’il n’y avait aucun intérêt pour l’enquête. Plus exactement, les adjoints ont pris des photos pour leur utilisation personnelle.

Détaille ainsi la plainte consultée par le magazine américain.

Vanessa Bryant aurait découvert les clichés le 28 février 2020, à travers différents médias qui ont pu y avoir accès. Suite à cette affaire, l’Etat de Californie a décidé de passer une loi qui s’apprête à être votée. La diffusion d’images de ce type pourrait désormais être passible d’une peine de prison.

La famille regrette aussi que le département de police n’ait pas puni les personnes responsables. Surtout, Vanessa Bryant et ses avocats craignent que d’autres photos puissent encore circuler.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :