Affaire Pierre Ménès : Face à la polémique, le journaliste sort de son silence

Affaire Pierre Ménès : Face à la polémique, le journaliste sort de son silence
Une semaine après la polémique, Pierre Ménès est sorti de son silence. Critiqué par de nombreux internautes, le journaliste sportif s'est exprimé sur Twitter.

Cela fait une semaine maintenant que Pierre Ménès est au coeur de la polémique. En cause :  Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste. Alors que Canal+ diffusait le 21 mars dernier ce documentaire consacré au sexisme dans le milieu du journalisme sportif, la chaîne cryptée a été accusée d’avoir censuré des passages épinglant l’un de ses journalistes, à savoir Pierre Ménès.

 

Pierre Ménès : Nouvelles accusations et perte de contrat, le journaliste s'enfonce dans la tourmente
Le journaliste sportif Pierre Ménès en mars 2019 @LP/Icon Sport/Anthony Dibon

Des scènes qui ont depuis été dévoilées dans Touche pas à mon poste, mais également Quotidien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont plutôt embarrassantes pour le journaliste sportif. En effet, celui-ci a été pointé du doigt pour avoir embrassé de force deux de ses collègues, à savoir Francesca Antonietti et Isabelle Moreau, ou encore avoir soulevé la jupe de Marie Portolano.

Pierre Ménès présente ses excuses

Depuis, Pierre Ménès est dans la tourmente. Vivement critiqué sur les réseaux sociaux, le journaliste a fini par sortir de son silence. Et c’est sur Twitter qu’il a tenu à présenter ses excuses. « Après avoir échangé avec chacune de ces victimes et après avoir lu tous vos messages sur les réseaux sociaux, je tenais à tous vous dire que je regrette sans ambiguïté tous ces gestes du passé qui ne se justifiaient aucunement », précise-t-il.

Un mea culpa qui a été très commenté sur le célèbre réseau social. Et force est de constater que les avis sont partagés. Ainsi, si certains ont pris la défense du journaliste, d’autres, en revanche, l’accusent de s’être excusé dans le seul but de mettre fin à la polémique. Une polémique qui lui a déjà coûté son contrat avec EA Sports.

Marie Portolano réagit à l’affaire

Marie Portolano, à qui l’on doit le reportage Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste, s’est également exprimée sur cette affaire. Ainsi, elle a déclaré, elle aussi sur Twitter, qu’elle ne voulait pas « réduire ce combat à un seul homme ».

Et vous, que pensez-vous des excuses de Pierre Ménès ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :