Shakira : accusée de fraude fiscale, la chanteuse risque 8 ans de prison

Shakira : accusée de fraude fiscale, la chanteuse risque 8 ans de prison
Deux mois après avoir annoncé sa rupture avec Gérard Piqué, Shakira vient d'apprendre que le parquet de Barcelone s'était dit prêt à requérir 8 ans de prison contre elle. Plus de détails ci-dessous.

Shakira vit actuellement une période bien compliquée et elle est au cœur de l’actualité. En effet, en juin dernier, elle confirmait les rumeurs en annonçant qu’elle se séparait de Gérard Piqué, après douze ans de vie commune :

Nous avons le regret de vous confirmer que nous nous séparons. Pour le bien-être de nos enfants, qui est notre priorité absolue, nous demandons le respect de notre vie privée. Merci de votre compréhension.

A écrit la chanteuse via un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Si Shakira a réussi à trouver un accord avec Gérard Piqué en ce qui concerne la garde de leurs deux enfants, elle doit à présent s’occuper de ses démêlés judiciaires. Accusée de fraude fiscale sur les années 2012, 2013 et 2014, la star colombienne pourrait bien passer quelques années à l’ombre.

Gérard-Piqué-Shakira
Gérard Piqué et Shakira @ DR

Un prochain séjour derrière les barreaux ?

Cela faisait plusieurs années que Shakira était dans le viseur du fisc espagnol. Celui-ci lui réclame la coquette somme de 14 millions d’euros. Le 27 juillet dernier, clamant son innocence, Shakira avait refusé un accord avec la justice et s’était dit prête à aller jusqu’au procès. Aussi, le parquet de Barcelone a fait savoir ce vendredi 29 juillet qu’il requerrait contre Shakira une peine de plus de 8 ans de prison, en plus de lui infliger une amende de 24 millions d’euros.

Dès l’annonce de la nouvelle, Shakira a plaidé sa cause via un nouveau communiqué. Elle a d’abord dénoncé une « violation totale de {ses} droits » et des « méthodes abusives » de la part du parquet. L’interprète de Waka Waka, qui « est confiante dans le fait que la justice lui donnera raison », affirme que le fisc espagnol « s’obstine à réclamer l’argent récolté pendant {ses} tournées internationales et The Voice« , rappelant qu’à cette période, elle n’était « pas encore résidente en Espagne ».

Shakira fera-t-elle machine arrière ?

La chanteuse de 45 ans estime également qu’elle n’a « plus aucune dette à l’égard du Trésor public depuis de nombreuses années », lui ayant auparavant déjà réglé 17,2 millions d’euros.

Toutefois, Shakira pourrait peut-être bien revenir sur sa décision. Ses avocats ont précisé que la possibilité de parvenir à conclure un accord avec le parquet de Barcelone était toujours d’actualité, jusqu’à l’ouverture du procès.

Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :