Rachel Legrain-Trapani évoque ses difficultés financières après la naissance de son premier enfant : « J’avais peur »

Rachel Legrain-Trapani évoque ses difficultés financières après la naissance de son premier enfant : « J’avais peur »
Voir le diaporama
1 Photos
rachel-legrain-trapani-evoque-ses-difficultes-financieres-apres-la-naissance-de-son-premier-enfant-j-avais-peur
Rachel Legrain-Trapani évoque ses difficultés financières après la naissance de son premier enfant : « J’avais peur »
rachel-legrain-trapani-evoque-ses-difficultes-financieres-apres-la-naissance-de-son-premier-enfant-j-avais-peur

Rachel Legrain-Trapani @Sipa

Elue Miss France 2007, Rachel Legrain-Trapani a connu les strass et les paillettes... mais elle a également vécu des années difficiles, où elle a eu très peur pour son premier fils...

Amour, travail… Tout semble aller pour le mieux pour Rachel Legrain-Trapani. En couple avec l’influenceur Valentin Leonard, elle a récemment donné naissance à leur premier enfant ensemble. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les jeunes parents nagent en plein bonheur. Pourtant, elle a également connu des difficultés…

Rachel Legrain-Trapani évoque ses difficultés financières après la naissance de son premier enfant : "J'avais peur"
Rachel Legrain-Trapani @Sipa

« J’avais peur de ne pas pouvoir subvenir aux besoins de mon enfant »

En 2016, elle se sépare de son mari, le footballeur Aurélien Capoue, avec qui elle a eu un fils, le petit Gianni. C’est le début des problèmes pour Rachel Legrain-Trapani. Des problèmes sur lesquels elle s’est confiée pour les besoins du documentaire La vraie vie de vos Miss, diffusé ce vendredi 11 décembre sur C8, et dont nos confrères de Télé-Loisirs dévoilent un extrait.
Ainsi, l’ancienne Miss France y évoque sans détour ses doutes après sa séparation avec son mari. La jeune maman se souvient :

J’avais peur de ne pas pouvoir subvenir aux besoins de mon enfant et de ne pas pouvoir subvenir à mes besoins.

Rachel Legrain-Trapani l’avoue, le plus difficile a été le regard des autres. « C’était un peu compliqué », confie-t-elle, avant d’expliquer :

Souvent les gens se sont dits ‘mais qu’est-ce qu’elle fait là ?! C’est bizarre !

« Ce n’est pas parce que j’ai été élue Miss France que j’ai une rente à vie »

Ainsi, elle se souvient avoir postulé à l’époque pour un travail de vendeuse… Un travail qu’elle n’a pas eu, à cause de son statut de Miss France. Lors de son entretien, on lui avait notamment signalé qu’elle allait devoir jeter les poubelles et qu’elle ne bénéficierait d’aucun traitement de faveur. Pas de quoi effrayer la jeune maman, qui demandait tout simplement à travailler.

Rachel Legrain-Trapani rappelle :

Ce n’est pas parce que j’ai été élue Miss France que j’ai une rente à vie. Je n’ai pas été élue président de la République.

Le bonheur retrouvé

Fort heureusement, ces mauvais souvenirs appartiennent désormais au passé. Auprès de Valentin Leonard, elle a retrouvé le bonheur et une stabilité. Ambassadrice pour plusieurs grandes marques, elle multiplie les contrats. De quoi assurer un bel avenir à ses deux enfants.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :