Kim Jong-un : Les rumeurs sur sa mort prennent une nouvelle dimension

Kim Jong-un : Les rumeurs sur sa mort prennent une nouvelle dimension
Et si Kim Jong-un avait été tué par l'épidémie de coronavirus ? C'est la théorie appuyée par le ministre japonais de la Défense. Explications.

C’est un sujet majeur en Asie ces dernières semaines. Où est Kim Jong-un ? Le dictateur nord-coréen est particulièrement discret et ses apparitions sont toujours plus rares. Même une star qui le connaît bien a contribué à relancer les nombreuses rumeurs sur le sujet. La théorie dominante est que le despote soit mort ou à minima considérablement affaibli. Une version des faits à laquelle semble abonder le ministre japonais de la Défense.

Kim Jong-un victime de la pandémie ?

Dans des propos rapportés par le Sun, Taro Kono a ainsi souligné que le Japon avait des « suspicions au sujet de son état de santé ». Pour appuyer cette théorie il souligne que certains mouvements dans le pays auraient été « très étranges ». Le Japon en aurait même discuté avec les Etats-Unis, mais le sujet reste pour l’instant encore secret.

Je ne suis pas autorisé à discuter des questions de renseignement.

Rien n’est sûr pour l’instant. Le Japon estime à minima que Kim Jong-un reste en retrait afin « d’éviter d’être infecté » par la pandémie de Covid-19.

Si Kim Jon-un venait à décéder, c’est Kim Yo-Jong, sa soeur cadette qui est désormais considérée comme la favorite, pour prendre le pouvoir à Pyongyang. Elle a en effet occupé une place croissante médiatiquement parlant.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :