Éric Zemmour voleur ? Il ironise sur l’incident du Bon Marché

Éric Zemmour voleur ? Il ironise sur l’incident du Bon Marché
Le 27 février dernier, Éric Zemmour est reparti d’un grand magasin sans payer ses achats. C’est non sans humour qu’il est revenu sur cet incident auprès du Parisien.

Éric Zemmour serait-il du genre distrait ? Ce dimanche 27 février 2022, le compagnon de Sarah Knafo a effectué quelques achats au Bon Marché. Il s’est ensuite dirigé vers les caisses automatiques de La Grande Épicerie pour y scanner ses articles. Mais comme l’a rapporté Le Canard Enchaîné dans son dernier numéro du 2 mars 2022, c’est sans régler le montant de sa note de 38,80 euros qu’Éric Zemmour est reparti de la très chic enseigne du XIIème arrondissement de la capitale.

Le candidat à la présidentielle a ainsi échappé à la vigilance du personnel et pu quitter les lieux comme si de rien n’était. Seulement, à la fermeture du magasin, les employés se sont aperçus qu’il manquait de l’argent dans la caisse. C’est en visionnant les vidéos des caméras de surveillance que le responsable de la sécurité a découvert que le responsable de cet écart de caisse n’était autre qu’Éric Zemmour.

Éric Zemmour
Éric Zemmour @ DR

Un simple “oubli”

Plutôt que de faire appel aux autorités, la direction du Bon Marché s’est empressé d’avertir le siège de Reconquête. Et c’est dès le lendemain que l’un des collaborateurs du leader du parti est venu restituer la quarantaine d’euros manquants.

Contacté par Le Canard Enchaîné, celui qui vient d’obtenir ses 500 parrainages nécessaires pour pouvoir officiellement se lancer dans la course à la présidentielle a évoqué un simple “oubli” de sa part. Et de minimiser les faits qui, selon lui, ne méritent pas qu’on s’y attarde autant :

Il n’y a aucun incident. C’est sans intérêt. J’ai simplement oublié de payer. Je suis parti comme ça. Le lendemain, un des policiers chargés de ma sécurité est allé payer 38 euros et quelques. J’ai remboursé mon policier en lui donnant 40 euros et je lui ai dit de garder la monnaie.

A-t-il expliqué, précisant qu’il ne lui était encore jamais arrivé d’incident de la sorte par le passé.

Éric Zemmour prend la chose avec humour

Ce jeudi 3 mars 2022, c’est avec les lecteurs du Parisien qu’Éric Zemmour est revenu sur les faits. Et l’un d’entre eux, un dénommé Yohann, a mis les pieds dans le plat en lui demandant s’il n’était pas kleptomane. Une question loin de froisser l’homme de 63 ans, qui a bien voulu évoquer à nouveau cette petite anecdote :

Je faisais mes courses et j’ai demandé un autre sac, parce que j’avais peur que le sac se déchire. Ça m’a distrait et je suis sorti sans payer. Quand je l’ai appris, j’ai payé les 38,80 manquants.

A-t-il répondu avant de déclarer, pince-sans-rire :

Le vol du siècle !

Cependant, Si Éric Zemmour a assuré que c’était la première fois qu’une telle situation se produisait, il n’en serait pas à son premier “oubli”.

C’est “à la fin de l’année dernière”, toujours aux caisses automatiques de La Grande Épicerie, que celui qui pourrait bien recevoir le soutien de Marion Maréchal, aurait réitéré. Mais cette fois-ci, il aurait été pris la main dans le sac. Nos confrères du Canard Enchaîné précisent :

Il avait été stoppé net par un vigile et contraint de régler sa facture.

Alors, Éric Zemmour aurait-il également oublié cet épisode embarrassant ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :