Omar Sy : Cette rumeur qui provoque la colère des syndicats de police

Omar Sy : Cette rumeur qui provoque la colère des syndicats de police
Voir le diaporama
1 Photos
omar-sy-cette-rumeur-qui-provoque-la-colere-des-syndicats-de-police
Omar Sy : Cette rumeur qui provoque la colère des syndicats de police
omar-sy-cette-rumeur-qui-provoque-la-colere-des-syndicats-de-police

Comédien à succès, homme engagé... Omar Sy compte de nombreux fans à travers le monde. Mais visiblement, il ne fait pas l'unanimité au sein des syndicats de police. On vous explique tout !

 est connu pour ses succès au cinéma et la télévision, mais aussi pour ses prises de position. En effet, ce n’est un secret pour personne, le comédien est un homme engagé.

Ainsi, il n’a pas hésité à apporter son soutien à Assa Traoré, qui se bat depuis plusieurs années afin de découvrir la vérité sur la mort de son frère, Adama Traoré. Il a également lancé une pétition contre les violences policières. D’habitude discret, le comédien confiait au mois de juin dernier à nos confrères de L’OBS :

Je suis plutôt discret, en effet, et je dois dire que c’est même d’ordinaire pour moi un principe de fermer ma bouche, d’échapper à la cacophonie, qui selon moi annihile tout propos. Je crois que les violences policières sont l’affaire de tous. Si j’ai décidé de m’exprimer, c’est que je ne pouvais pas faire autrement. Ma crainte de voir se multiplier les injustices me rendait le silence insupportable.

Omar Sy : Cette rumeur qui provoque la colère des syndicats de policeAssa Traoré et Omar Sy @Instagram

Les syndicats de police en colère

Depuis quelques semaines, le ministère de l’Intérieur travaille sur un Beauvau de la sécurité qui sera organisé prochainement suite, notamment, aux nombreuses réactions suscitées par la loi Sécurité globale. Un événement auquel Omar Sy pourrait prendre part, comme le révèlent nos confrères du Point.

Une rumeur qui aurait provoqué la colère des syndicats de police qui menacent de boycotter ce Beauvau de la sécurité. Ainsi, un syndicaliste confie au magazine :

Si ce nom était confirmé, ce serait un casus belli.

« Pour les policiers, le comédien est un épouvantail »

Mais pourquoi une telle colère ? Les journalistes du Point expliquent :

Pour les policiers, le comédien est un épouvantail : il soutient le comité « La vérité pour Adama », qui juge la police raciste, et son exil en Californie l’éloignerait de la réalité de la société française.

Reste à savoir maintenant ce que pense Omar Sy de cette idée. Accepterait-il la proposition s’il venait à être invité ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :