Moha La Squale : le rappeur incarcéré pour avoir violé son contrôle judiciaire

Moha La Squale : le rappeur incarcéré pour avoir violé son contrôle judiciaire
Mis en examen depuis juin 2021 pour violences et agression sexuelle, Moha La Squale vient d'être placé en détention provisoire pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire. Une information révélée par Le Parisien ce vendredi 1er juillet.

C’est en 2018 que Moha La Squale se fait découvrir du grand public. Son premier album, intitulé Bendero, a connu un franc succès puisqu’il est rapidement devenu disque d’or en six mois, puis de platine. Par la suite, le rappeur originaire de Créteil a connu une petite notoriété qui lui a permis de collaborer avec Lacoste. Une première pour la marque de prêt-à-porter, qui n’avait encore jamais proposé à un artiste de concevoir ses créations. Cependant, si certains étaient passés à côté du phénomène, Moha La Squale a fait parler de lui en 2020 pour de tristes raisons.

En septembre 2020, plusieurs femmes, dont son ex, affirment avoir été victimes des agissements du rappeur de 27 ans, qui se serait montré violent envers elles. Six plaintes ont été déposées contre celui qui est désormais accusé de violences par conjoint, agression sexuelle, menaces de mort et séquestration. Mis en examen, le jeune homme a été placé sous contrôle judiciaire.

Moha La Squale
Moha La Squale @ Bertrand Hillion – Marie Paola/ABACA

Moha La Squale nie en bloc

L’interprète de Luna a toujours réfuté ces accusations, bien qu’il n’ait que rarement évoqué cette affaire. En avril 2021, il se défendait sur Twitter :

Je n’ai jamais, au grand jamais, levé la main sur une femme. Ce complot a été perpétué pour me nuire.

Quelques mois plus tard, il choquait les internautes en s’affichant faisant mine de pleurer sur Instagram. Hélas pour lui, Moha La Squale a pris quelques libertés qui viennent de le conduire derrière les barreaux.

Comme le rapportait Le Parisien il y a quelques jours, Mohamed Bellahmed, de son vrai nom, avait été interpellé à Paris, à la Gare du Nord. Le jeune homme rentrait d’Allemagne, à bord d’un Thalys et n’aurait pas respecté les obligations de son contrôle judiciaire. Il a immédiatement été placé en détention provisoire, avant de faire appel de la décision de justice.

Son appel rejeté

Finalement, Moha La Squale restera incarcéré. Toujours selon le quotidien, la cour d’appel de Paris a rendu son verdict ce jeudi 30 juin et a confirmé le placement du rappeur en détention provisoire pour le non-respect de son contrôle judiciaire.

L’été commence à l’ombre pour Moha La Squale.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :