Marine Lorphelin : désabusée face à la seconde vague de coronavirus

Marine Lorphelin : désabusée face à la seconde vague de coronavirus
L’ancienne Miss France Marine Lorphelin, médecin de profession, s’est exprimée sur la situation sanitaire actuelle du pays. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la jeune femme n’est pas optimiste…

Même si Marine Lorphelin exerce en médecine, elle n’en oublie pas pour autant sa communauté. Cette dernière la suit depuis son couronnement en tant que Miss France 2013.

Et la jeune femme qui ne s’est pas détournée de la médecine pour le mannequinat ou la télévision comme certaines lui prédisaient, a toujours tenu à partager son quotidien sur les réseaux sociaux. Une manière de mettre en lumière la difficulté de son métier.

Marine Lorphelin, médecin avant tout

En temps d’épidémie, c’est d’ailleurs encore plus compliqué à vivre. La jeune femme qui a enchaîné les gardes au plus fort de l’épidémie en mars et avril, n’a jamais rien caché de son épuisement et de la situation qu’elle avait à affronter.

Et le redémarrage de l’épidémie inquiète au plus haut point la jeune médecin. Le 25 octobre, elle s’est pliée à une séance de questions-réponses avec sa communauté sur Instagram. L’occasion de livrer son point de vue sur l’évolution de la situation sanitaire. Et Marine Lorphelin est peu optimiste :

Voilà, voilà on est dans une impasse. Le taux de positivité est élevé : beaucoup de gens se contaminent donc malheureusement beaucoup de patients hospitalisés… et les hôpitaux vont de nouveau être saturés.

Celle qui est au plus près du terrain sait malheureusement de quoi elle parle et il suffit de regarder les chiffres de contaminations, d’hospitalisations et de décès pour appuyer les dires de la jeune interne. Le coronavirus est ainsi passé première cause de décès quotidien en France devant l’infarctus.

Un exemple à suivre

Marine Lorphelin, sûrement au courant de ces chiffres, poursuit dans d’autres stories :

Il faut empêcher les contaminations. A chacun de prendre ses responsabilités pour limiter les contacts avec les autres ! Sinon on va au reconfinement.

Et pour joindre les actes aux paroles, l’ancienne Miss France détaille tout ce qu’elle fait par elle-même pour limiter les risques de contamination au minimum. Elle explique ainsi se faire dépister régulièrement, sortir « très peu » et appliquer « les règles d’hygiène +++ »

On espère que cet exemple servira au moins à la communauté de Marine Lorphelin et l’incitera à reproduire le même comportement irréprochable.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :