Le rappeur Rohff condamné à cinq ans de prison et écroué

Le rappeur Rohff condamné à cinq ans de prison et écroué
C’est la cour d’appel de Paris qui a confirmé, jeudi 6 juin, la condamnation à cinq ans de prison du rappeur Rohff. Son incarcération immédiate a été ordonnée.

Rohff s’était rendu en avril 2014 accompagné de plusieurs hommes, dans la boutique de son rival Booba, située dans le quartier parisien du Châtelet. Un jeune vendeur avait été roué de coups.

La même peine qu’en première instance

Un déchaînement de violence dont les images avaient été captées par des vidéos de caméra de vidéosurveillance. Un jeune vendeur avait été roué de coups et laissé dans un piteux état. Un autre vendeur avait été assommé avec une caisse enregistreuse et la boutique avait été détérioré. Rohff s’était présenté de lui-même à un commissariat quelques heures plus tard. Pour ces faits, il avait passé deux mois en détention provisoire puis sous bracelet électronique.

En première instance, le tribunal correctionnel de Paris avait requis cinq ans de prison pour avoir violemment agressé en groupe deux vendeurs de la boutique fondée par Booba. A cette époque, Rohff, de son vrai nom Housni Mkouboi, n’avait pas été écroué et se laissait le temps de faire appel. Aujourd’hui, la cour d’appel de Paris a confirmé la peine et ordonné l’incarcération immédiate du rappeur.

Vous devez gagner la maison d’arrêt.

Lui a annoncé la présidente de la cour d’appel, avant que les gendarmes le menottent. A savoir que le casier judiciaire de Rohff est loin d’être vierge et comporte déjà plusieurs condamnations pour violences.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,