Jean-Pierre Pernaut face à un nouveau cancer : Denis Brogniart lui adresse un touchant message

Jean-Pierre Pernaut face à un nouveau cancer : Denis Brogniart lui adresse un touchant message
Alors qu'il se bat contre un nouveau cancer, Jean-Pierre Pernaut est sorti de son silence. Un message qui a ému la toile, à commencer par son ami Denis Brogniart.

Nathalie Marquay a malheureusement confirmé les informations du magazine Public. Trois ans après avoir vaincu son cancer de la prostateJean-Pierre Pernaut se bat contre une nouvelle maladie. En effet, le journaliste est atteint cette fois-ci d’un cancer des poumons.

Une nouvelle bataille sur laquelle s’est confiée son épouse sur le plateau de Touche pas à mon poste. Nathalie Marquay a notamment donné des nouvelles de son mari :

Il a un moral d’acier. On est auprès de lui, toute sa famille. Il se bat (…) Le mot cancer, ça ne veut pas dire la mort automatiquement.

« Tu es un roc avec un mental hors du commun »

Une triste nouvelle qui a ému la toile. Depuis, nombreux sont ceux à avoir apporté leur soutien au journaliste… dont ses collègues de TF1, à l’instar de Denis Brogniart. Ce dernier lui a adressé un touchant message sur Twitter.

Jean-Pierre Pernaut sort du silence

De quoi réchauffer le coeur du célèbre journaliste. D’ailleurs, il n’a pas manqué de remercier tous ceux qui l’ont soutenu. En effet, Jean-Pierre Pernaut est sorti de son silence sur Twitter où il a dévoilé « un petit message pour remercier tous ceux qui m’ont envoyé des messages d’encouragement ».

Et de continuer :

J’ai subi une première opération début juillet, un traitement qui continue depuis quelques semaines, j’attendais un peu pour en parler.

Face à une nouvelle épreuve, Jean-Pierre Pernaut se veut rassurant :

Il ne faut pas avoir peur du cancer. J’en ai déjà eu un, la prostate, vous le savez, j’en ai parlé pour essayer d’améliorer la prévention. Même chose pour le poumon, j’ai cru que ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Pendant des années, on m’a dit d’arrêter de fumer. Je n’y ai pas cru, j’aurais dû arrêter… Je vous tiendrai au courant, tout va bien pour l’instant. On surveille, tout est sous contrôle.

Comme l’a si bien souligné son épouse, malgré cette nouvelle épreuve, le journaliste « a un moral d’acier ». De quoi lui donner encore plus de forces pour se battre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,