Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle de 2022 ? « Ça pourrait me tenter »

Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle de 2022 ? « Ça pourrait me tenter »
L’humoriste Jean-Marie Bigard ne ferme pas les portes à sa candidature aux prochaines présidentielles ! On vous en dit plus.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, Jean-Marie Bigard est probablement l’humoriste qui fait le plus parler de lui. Réputé pour sa franchise, il n’avait pas hésité à publier une vidéo dans laquelle il fustige le gouvernement.

Malgré ses propos cinglants, celui qui avait déclaré que nous étions « gouvernés par des guignols » a eu droit à un coup de fil amical d’Emmanuel Macron. Cela aurait-il donné des idées au compagnon de Lola Marois ?

Va-t-il succéder à Emmanuel Macron ?

Invité à prendre la parole sur BFMTV ce mercredi 27 mai, Jean-Marie Bigard, que de nombreuses personnes voient désormais comme un opposant au Président, a répondu au journaliste qui demandait alors s’il pourrait se présenter aux présidentielles de 2022.

Si ça pouvait aider le peuple à avoir une voix sincère, qui ne fait partie d’aucun parti politique, oui, ça pourrait me tenter.

Il a toutefois précisé qu’il ne « ferait partie d’aucun parti politique. » Selon lui, Emmanuel Macron est déconnecté du peuple.

Ça pourrait m’intéresser si je sentais l’utilité d’avoir quelqu’un de sincère qui représente réellement le peuple.

S’il a avoué ses lacunes dans le domaine politique, il semble savoir ce qu’il souhaite changer.

Je n’ai aucune compétence dans quelque secteur politique que ce soit. Mais je sais, dans beaucoup d’endroits, ce que je ferais.

A propos du Président, celui qui va se lancer dans un spectacle 2.0 le 20 juin prochain a ajouté :

La plupart du temps, toutes les phrases que j’ai dites, il les a approuvées. Parce que ce sont des phrases du peuple. C’est ce que le peuple ressent. Comme il a un peu de mal à s’adresser directement au peuple, il s’adresse à moi.

Jean-Marie Bigard tentera-t-il de faire comme Coluche en 1981 ?

Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :