« Je vous emmerde », la réponse cash aux haters qui accusent Jade Leboeuf de trafiquer ses photos

« Je vous emmerde », la réponse cash aux haters qui accusent Jade Leboeuf de trafiquer ses photos
La fille de Frank Leboeuf et maman d'un petit Elon a pété les plombs lorsqu'elle a découvert des commentaires haineux sur son compte Instagram. Elle a vivement exprimé sa colère.

Ne l’attaquez pas, sinon elle griffe. Ou plutôt, elle mord. En effet, Jade Leboeuf, la fille du célèbre footballeur Frank Leboeuf, ne se laisse pas marcher dessus. Quand on l’attaque sur les réseaux sociaux, la maman de Elon riposte, instantanément.

Jade Leboeuf taclée sur Instagram, elle recadre un internaute
Jade Leboeuf @DR

Un complexe post-partum

La jeune femme est influenceuse et mannequin. En 2020, elle a eu le plus beau des cadeaux, un fils. Un bébé qui évidemment a laissé des traces sur le corps de la belle, comme sur celui de toutes les mamans finalement. Après s’être remise au sport de façon intensive, la femme de Stéphane Rodrigues (Secret Story), a perdu du poids et retrouvé sa silhouette de jeune fille.

Pour autant, un détail de son corps la chagrine, sa poitrine. Elle a expliqué cela sur son compte Instagram.

Mon corps s’est transformé pour me donner la plus belle chose au monde, mon fils. Mais cette transformation m’a fait perdre la poitrine dont j’étais si fière ce qui s’est transformé en réel complexe. C’est pour ça qu’après beaucoup de réflexion, de recherches et après avoir retrouvé mon corps et poids d’avant, j’ai décide de passer le pas.

Immédiatement, les haters se sont déchaînés…. Trop déchaînés, ce qui a fait sortir de ses gongs la jeune maman.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jade 🤍 (@jade_leboeuf)

Une réponse sans appel

Elle a riposté et c’est assez cinglant :

A ceux qui participent au harcèlement sur les réseaux sociaux et au shaming (une forme quotidienne de harcèlement, NDLR) en m’accusant de retoucher mes photos, sans rancune, mais honte à vous. Les dégâts psychologiques que vous seriez capables de causer sont graves. Malheureusement pour vous je ne le prends pas à coeur et ne serai pas détruite par votre méchanceté gratuite mais si cela était arrivé à une autre période de ma vie vous auriez peut-être réussi à me blesser.

Et d’ajouter :

En bref je vous emmerde mais au fond vous me faites de la peine… Triste vie que vous devez mener pour être capable d’autant de malveillance. On vit tous déjà une période assez difficile, n’en rajoutons pas une couche !

Voilà qui a de quoi être clair. Ce n’est pas la première fois que la jeune femme qui vient de fêter ses six ans d’amour avec le père de son fils recadre un internaute.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :