Françoise Hardy très affaiblie par sa maladie : Ses touchantes confidences

Françoise Hardy très affaiblie par sa maladie : Ses touchantes confidences
Souffrant d’un cancer du larynx, Françoise Hardy est particulièrement affaiblie. Et pour cause, ses nombreuses séances de radiothérapie sont très difficiles à supporter...

Françoise Hardy fait assurément partie de ces artistes qui ont marqué le paysage musical français dans les années 60. Véritable icône de l’époque, la star a marqué avec ses tubes Le temps de l’amour, Tous les garçons et les filles ou encore : Comment te dire adieu. Autant de titres qui restent aujourd’hui intemporels. Mais depuis quelques années, c’est loin de la scène médiatique que Françoise Hardy s’est réfugiée.

Il y a quelques années, la santé de la chanteuse s’est considérablement détériorée. Eh oui, Françoise Hardy avait révélé être atteinte d’un lymphome. Après s’être battue contre ce lymphome, la star a malheureusement appris qu’elle souffrait d’un cancer du larynx.

Françoise Hardy se confie sur son état de santé

Et visiblement, ses nombreuses séances de radiothérapie la font terriblement souffrir. Dans une récente interview accordée au magazine l’Obs, la chanteuse a fait de touchantes confessions :

Depuis plus de deux ans, à la suite de 45 séances de radiothérapie, je n’ai plus de salive, et ni mes voies nasales ni mon oreille gauche devenue sourde ne sont irriguées normalement. Entre autres, des détresses respiratoires, des quintes de toux, des obstructions et des hémorragies nasales se produisent non-stop sans prévenir. En même temps, il faut que je passe plus de cinq heures par jour à me préparer les rares choses que je peux avaler.

A l’heure actuelle, ce qui terrorise le plus Françoise Hardy, c’est d’être hospitalisée :

Je suis angoissée à l’idée de devoir être hospitalisée, car avec les effets secondaires de mes radiothérapies, il serait impossible à un hôpital de me faire avaler quoi que ce soit de solide, y compris des comprimés, et de me perfuser puisqu’à force, mes veines répondent mal ou plus du tout. De plus, je suis très fragile sur le plan intestinal et la nourriture des hôpitaux est immangeable et nocive…

De touchantes confidences qui montrent ô combien l’état de santé de la mère de Thomas Dutronc est très fragile !

Françoise Hardy très affaiblie par sa maladie : Ses touchantes confidences
Françoise Hardy dans les années 60 @MP/Portfolio/Leemage

Prête à recourir à l’euthanasie ?

Mais la vedette des années 60 serait-elle pour autant prête à recourir à l’euthanasie ? Si pour le moment Françoise Hardy assure qu’elle n’a « aucune envie de mourir », l’idée lui a bel et bien traversé l’esprit :

Mais quand je n’arriverai plus à m’assumer, autrement dit quand mes souffrances quotidiennes deviendront encore plus handicapantes et insupportables, j’en aurai sûrement envie.

Si le sujet fait énormément débat en France, Françoise Hardy se montre, pour sa part, assurément en faveur du droit à l’euthanasie !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :