Invité dimanche matin dans l'émission Téléfoot sur TF1, le lendemain du tirage l'Euro 2016, Didier Deschamps s'est exprimé sur l’affaire de la sextape dans laquelle Karim Benzema est impliqué.

Le scandale de la sextape n'a pas fini de secouer le football français. Après plusieurs rebondissements, Karim Benzema a été mis en examen et jeudi 10 décembre 2015, la Fédération Française de Football a décidé de sévir en décidant que le joueur du Real Madrid n'est plus sélectionnable jusqu'à nouvel ordre. Benzema comprend cette décision et la respecte. Si des personnalités comme Camille Lacourt ne veulent plus de Benzema dans l'Equipe des Bleus, ce dernier peut toutefois compter sur des soutiens de taille comme Zidane ou encore Pierre Menès qui a poussé un coup de gueule. Le chanteur Booba avait, quant à lui, dénoncé un acharnement contre Karim Benzema. Noël Le Graët qui a suspendu le joueur, regrette que

Karim a de mauvaises fréquentations.

Ce dimanche 13 décembre au matin, c'était au tour de Didier Deschamps de s'exprimer sur cette affaire compromettante dans l’émission Téléfoot diffusé sur TF1. Ce dernier

comprends et accepte

la décision de Noël Le Graët. Quant à son choix de ne pas sélectionner Mathieu Valbuena pour les deux matchs amicaux de la France au mois de novembre, il déclare :

J’étais convaincu que ce n’était pas une bonne chose pour Mathieu de se retrouver avec l’équipe de France. C’était une manière de le protéger.

Pour Didier Deschamps, Mathieu Valbuena est une victime et en profite pour tacler Benzema :

Dans cette affaire, Mathieu est victime. On ne peut pas placer Mathieu Valbuena et Karim Benzema au même niveau (...) A Mathieu, on ne peut rien lui reprocher (...) Soutenir oui, mais la situation sportive pour Mathieu, il n’y a aucun souci. Ce qui n’est pas le cas de Karim Benzema.

Que pensez-vous de la réaction de Didier Deschamps ?