Diam’s : l’ex-rappeuse se confie sur sa première tentative de suicide à 14 ans

Diam’s : l’ex-rappeuse se confie sur sa première tentative de suicide à 14 ans
Diam's est revenue sur le devant de la scène en présentant à Cannes son documentaire intitulé "Salam" dans lequel elle revient sur son ascension et ses difficultés. Ce dimanche 26 juin, l'ancienne rappeuse s'est confiée dans l'émission "Sept à huit" sur sa tentative de suicide à l'âge de 14 ans.

Diam’s, qui a quitté le rap game en 2010, revient sur nos écrans pour parler de son histoire et du long chemin qu’elle a parcouru pour atteindre la sérénité. Cette dernière réapparaît dans les médias depuis la sortie de son documentaire Salam. C’est en toute intimité que celle qui s’appelle Mélanie, a repris la parole en interview.

Diam’s : une adolescence difficile

Très tôt, la rappeuse est tombée amoureuse de l’écriture et des rimes. Dès son plus jeune âge, elle s’est plongée dans le rap et cela est devenu un exutoire. Déjà à cette époque, elle se posait beaucoup de questions et avait du mal à avancer dans la vie. La jeune Diam’s a donc traversé quelques périodes très sombres, ce qui l’a amené à faire une tentative de suicide à seulement 14 ans. Désormais, c’est avec beaucoup de recul que Diam’s aborde le sujet dans la célèbre émission de TF1, Sept à huit.

Je me posais des questions déjà très jeune, je me questionnais sur les injustices, la méchanceté des uns, l’ingratitude des autres.

Diam's @Youtube
Diam’s @Youtube / ina

L’absence de son père, qui a quitté le foyer alors qu’elle avait tout juste 4 ans, a laissé des traces.

Je souffrais énormément de son absence, mais ce n’étais pas le seul problème de ma vie.

Le rap comme exutoire

Mélanie va donc se réfugier dans le rap. En écrivant ses textes, la jeune femme se livre et exprime enfin ce mal-être qui la ronge. Cet exercice d’écriture lui permet de crier ses souffrances :

Quand j’ai 14 ans et que je me réveille de ma tentative de suicide, j’ai écrit un texte que je vais sortir des années et des années plus tard, et effectivement à ce moment-là je me rends compte que ça me fait du bien d’écrire. C’est comme un petit refuge. Je prends un papier et un stylo et ça me fait du bien.

Star à 22 ans, Diam’s a par la suite souffert de la célébrité. Très vite, elle est submergée par le succès et replonge en dépression. C’est donc très vite qu’elle réalise que son bonheur est ailleurs.

Je réalise, tristement, que ce que je pensais être le sens de ma vie – écrire des textes, remplir des salles, être aimée – ça ne remplissait pas mon cœur, ça ne réglait pas mes soucis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sept à Huit (@septahuit_off)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :