Confinement : Inquiète pour le secteur culturel, Isabelle Adjani s’adresse à Emmanuel Macron

Confinement : Inquiète pour le secteur culturel, Isabelle Adjani s’adresse à Emmanuel Macron
Désemparée face à la crise que traverse le secteur culturel en raison du confinement, Isabelle Adjani interpelle le Président.

A l’instar de sa consœur Marina Foïs, Isabelle Adjani s’inquiète pour le secteur de la culture. Alors que la France est sclérosée à cause du confinement imposé pour éviter la propagation massive du coronavirus, de plus en plus d’acteurs sortent du silence face à l’absence de réponse du gouvernement au sujet du secteur culturel.

Ce dernier, n’étant pas considéré comme une priorité, est mis de côté alors que de nombreuses personnes y travaillent. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits et les cinémas ainsi que les théâtres sont toujours fermés.

La France est donc frappée par une crise financière majeure qui met particulièrement à mal les intermittents du spectacle.

Isabelle Adjani alerte Emmanuel Macron

L’actrice Isabelle Adjani a écrit une lettre dévoilée par France Inter. Dans celle-ci, la comédienne déclare :

Nous savons, vous savez, que nous, vulnérables mais indestructibles artisans de la culture, sommes un gage majeur de démocratie dans un pays que notre existence sécrète un antidote puissant à tout ce qui peut être liberticide, et que le courage de vous dire que la reprise autour du cinéma, du théâtre, de la danse, de la musique, de musées, doit être pour demain, et pas pour après-demain, nous l’avons.

L’interprète de La Reine Margot a demandé à ce que les droits des intermittents du spectacle soient prolongés. Elle souhaite également que le Président empêche la fermeture définitive des espaces culturels et aimerait que celles et ceux qui dépendent des URSSAF des artistes et des auteurs soient exonérés de charges.

Elle a également demandé à Emmanuel Macron de « déclarer l’état d’urgence culturelle, une urgence sans condition, une urgence sans restriction, une urgence où la liberté de créer ne sera pas remise en question parce que la culture est incompatible avec la distanciation sociale. »

Le Président de la République devrait en dire plus sur les mesures prises pour le secteur culturel mercredi 6 mai.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :