Ary Abittan mis en examen pour viol : Le comédien soutenu par sa compagne « Elle n’y croit pas »

Ary Abittan mis en examen pour viol : Le comédien soutenu par sa compagne « Elle n’y croit pas »
Alors que le comédien Ary Abittan a été mis en examen pour viol ce mardi 2 novembre 2021, les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste" ont fait de nouvelles révélations sur cette terrible affaire.

Alors qu’il sera bientôt à l’affiche du troisième volet de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu, Ary Abittan se retrouve au coeur d’une terrible affaire. En effet, le comédien a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire après 48 heures de garde à vue, suite à une plainte pour viol.

Ary Abittan mis en examen pour viol : Le terrible témoignage de la prétendue victime
Ary Abittan @DR

« Elle le soutient à fond, envers et contre tous »

Une affaire sur laquelle les chroniqueurs de Touche pas à mon poste sont revenus ce mercredi 3 novembre 2021. Proche du comédien qu’il n’a pas manqué de soutenir, ce qui lui a valu de nombreuses menaces, Bernard Montiel a fait de nouvelles révélations. Il a ainsi dévoilé la réaction de la compagne de l’acteur face à ces accusations.

Bernard Montiel a indiqué :

Elle le soutient à fond, envers et contre tous. Elle le dit, elle le clame, elle le soutient et elle n’y croit pas.

Et d’ajouter :

Je trouve d’ailleurs très courageux qu’elle le dise parce qu’elle aurait pu évidemment mal le prendre puisqu’il s’agit d’une autre jeune femme qu’il avait rencontrée entre temps et qu’il connaissait déjà depuis quelques mois. Très courageusement, elle le dit à tout le monde, à tous nos amis, qu’elle soutient Ary, qu’elle n’y croit pas et je trouve ça très fort de sa part.

Les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont également indiqué que le comédien est « actuellement confiné avec sa famille dans un hôtel« . Ary Abittan réfléchirait à « une stratégie de communication pour envisager l’après ».

Une affaire d’une violence « inouïe »

Guillaume Genton, qui s’est quant à lui entretenu avec l’avocat de la victime, a fait de nouvelles révélations sur l’affaire. Il a ainsi précisé qu’il ne s’agirait pas « uniquement d’une affaire de viol mais également d’une affaire de violences ». Une « violence inouïe » a indiqué l’homme de loi, qui parle également de « blessures constatées par l’unité médico-judiciaire ».

La jeune femme âgée de 21 ans se « dit traumatisée physiquement et mentalement par les faits » et vivrait actuellement recluse.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :