Amel Bent sous le choc : son mari risque 5 ans de prison

Amel Bent sous le choc : son mari risque 5 ans de prison
Patrick Antonelli, l’époux d’Amel Bent était jugé du 17 au 19 juin pour un important trafic de permis de conduire. Le procureur a requis 5 ans de prison dont deux avec sursis. Le jugement sera rendu le 8 juillet prochain.

Amel Bent est folle d’inquiétude. Son mari, Patrick Antonelli, pourrait retourner derrière les barreaux dès le 8 juillet prochain. Le quadragénaire est accusé de « corruption », « modification frauduleuse d’un système de données » et « obtention frauduleuse de document administratif » par le tribunal correctionnel de Nanterre. À l’issue de son procès qui s’est déroulé du 17 au 19 juin, le procureur a requis cinq ans de prison avec mandat de dépôt, dont deux avec sursis et une amende de 150000 euros.

Trois mots à l’effet coup de massue, qui ont visiblement assommé Patrick Antonelli.

Rapporte Le Parisien.

À l’aide d’une complice qui travaillait à la préfecture des Hauts-de-Seine, l’époux de la chanteuse avait fourni 258 permis frauduleux. De nombreuses célébrités dont Jérémy Menez ou encore Ali Badou ont acheté leur papier rose. Le papa de Sofia et Hana aurait agi par amour pour la coach de The Voice :

Je tombe amoureux d’elle, j’ai moins de moyens mais je veux être au niveau quand on sort avec les gens qu’elle fréquente.

Avait-il déclaré lors de son procès.

Un avenir incertain

Très inquiète pour son mari, Amel Bent a partagé sur Instagram une citation de l’imam Al-Boukhari :

Ô Seigneur ! Je me mets sous Ta protection contre les soucis et la Tristesse, contre l’incapacité et la paresse, contre l’avarice et la lâcheté, contre le poids de la dette et la domination des hommes.

En 2016, Patrick Antonnelli avait déjà passé quatre mois derrière les barreaux. Une période que l’artiste avait particulièrement mal vécue :

J’étais vraiment au plus bas. Je me suis retrouvée avec ma fille dans des endroits où je n’avais pas envie d’être.

Expliquait-elle à nos confrères de Télé 7 jours.

Hélas pour la chanteuse, le cauchemar pourrait recommencer d’ici trois semaines.

View this post on Instagram

🤲🏽

A post shared by Amel Bent (@amelbent) on

 

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :