Affaire Richard Berry et PPDA : Michel Drucker réagit « La présomption d’innocence n’existe plus »

Affaire Richard Berry et PPDA : Michel Drucker réagit « La présomption d’innocence n’existe plus »
Alors qu'il fait son grand retour sur nos écrans ce dimanche 28 mars 2021, Michel Drucker a répondu aux questions des lecteurs du Parisien... qui n'ont pas hésité à l'interroger sur les affaire de viols et d'incestes qui secouent actuellement le monde du spectacle et de la télévision.

Absent de nos écrans depuis de longs mois, Michel Drucker fait son grand retour sur le plateau de Vivement Dimanche ce 28 mars 2021. Un retour qui était très attendu, et qui fait d’ores et déjà le bonheur des nombreux fans de l’animateur de France 2. A cette occasion, ce dernier s’est confié à nos confrères du Parisien. Ainsi, il a répondu aux questions de certains lecteurs.

« Les réseaux sociaux ont tout changé. Pas toujours en bien »

L’un d’entre eux a souhaité avoir son avis sur les « affaires d’inceste, de viol qui arrivent sur la place publique« . Michel Ducker a ainsi déclaré :

Tout est parti de l’affaire Duhamel. Depuis, un scandale chasse l’autre. Ça ne concerne pas plus les personnalités que les anonymes. Moi, qui viens de la campagne, ça a toujours existé. Sauf qu’on n’en parlait pas. Les réseaux sociaux ont tout changé. Pas toujours en bien.

En effet, Michel Drucker estime que « pour Richard Berry, c’est très violent, voire dévastateur ». Pour rappel, l’acteur a été accusé d’inceste par sa fille aînée, Coline Berry. Cette dernière a porté plainte contre son père pour pour « viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant » et « corruption de mineur« .

Une affaire qui fait couler beaucoup d’encre, tout comme celle impliquant Patrick Poivre D’Arvor. Un déballage médiatique qui n’est pas forcément du goût de Michel Drucker, qui avoue :

La présomption d’innocence n’existe plus. Je les connais tous. J’ai été surpris par de telles révélations.

Michel Drucker
Michel Drucker @France TV

« Le lynchage médiatique me dérange un peu »

D’ailleurs, interrogé sur l’affaire Patrick Poivre D’Arvor, Michel Drucker souligne dans un premier lieu que « la libération de la parole des femmes est très importante », mais avoue qu’il préfère croire la version de Claire Chazal. En effet, la journaliste, qui a été un temps en couple avec PPDA, a été amenée elle aussi à réagir à l’affaire. Au micro de France Inter, elle confiait récemment :

Concernant Patrick je peux dire et même assurer que bien qu’étant séducteur, aimant conquérir et même disons-le, multiplier les conquêtes, il n’est en rien ni dans la violence ni dans la force. Ce qu’il aime avant tout c’est séduire, convaincre. Il a un orgueil qui fait que charmer, être aimé, c’est ce qu’il souhaite avant tout.

Ainsi, Michel Drucker n’hésite pas à prendre la défense de l’ancien présentateur star du JT de TF1, qui doit faire face aujourd’hui à de nombreux témoignages accablants :

Ça doit être très dur pour lui. Le lynchage médiatique me dérange un peu. Je n’ai jamais jugé les confrères et ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire.

Et vous, que pensez-vous de ces déclarations ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :